Derniers sujets
Présentation de MickaëlAuroraAujourd'hui à 16:02Mickaelauroraréfléchir à plusieurs pour rélféchir plus vite!! :)Aujourd'hui à 13:53TortueSalut à tou.te.sMar 12 Déc 2017 - 17:18Ale.bonjour tout le mondeMar 12 Déc 2017 - 1:15AraignéePedro KazumiMar 12 Déc 2017 - 0:48AraignéeD'où vient l'essentialisme ?Lun 11 Déc 2017 - 15:33TortueListe de qualités essentielles à un petit ami d'une féministeJeu 7 Déc 2017 - 17:35TortueURGENT Réédition : "Notre corps, nous même"Jeu 7 Déc 2017 - 0:39AëlloonJe veux des Poches!!Mer 6 Déc 2017 - 22:52AëlloonPrésentation de Maerlynn (:Mar 5 Déc 2017 - 16:59TortueUne fille au pays des hommes menus, récits colorésDim 3 Déc 2017 - 8:46DihyaThe man-woman wars récits colorésDim 3 Déc 2017 - 4:15ReikoIntersectionalité et paradigmes apparentésDim 3 Déc 2017 - 2:05Black Swan[Article] Mélanie Gourarier. « La séduction alpha mâle s’inscrit dans un continuum de pratiques violentes »Sam 2 Déc 2017 - 15:19Dihya[Radio] Emissions féministes (ou sujets qui nous concernent)Mer 29 Nov 2017 - 9:12Coquelic0tVos films (vraiment) féministesLun 27 Nov 2017 - 17:08erulelyakotavaLun 27 Nov 2017 - 11:56Luce#BoycottWebedia et #BalanceTonForumVen 24 Nov 2017 - 10:07Klazoo LexisFéminisme culturel vs. féminisme radicalMar 21 Nov 2017 - 13:40Tortuefemmes enceintes versus personnes enceintesMar 21 Nov 2017 - 11:20IridaceaLes talons cornés : "horribles", "intolérables" et "anti-sexy"Dim 19 Nov 2017 - 17:25erulelyaFaut-Il Porter Un Soutien-Gorge ? - Article.Ven 17 Nov 2017 - 20:42Ceridwen0813Luce en lutte : rendre la langue française non sexisteVen 17 Nov 2017 - 12:33erulelyaBizutage en médecine à l'université de caen = Enseignement du sexisme ?Jeu 16 Nov 2017 - 11:31michekhenBonjour ! Moi, Je.Lun 13 Nov 2017 - 16:18Un HommePeggy SastreSam 11 Nov 2017 - 4:12Klazoo LexisHelloVen 10 Nov 2017 - 11:15IridaceaBoujour à vous Dim 5 Nov 2017 - 20:50IridaceaMorg@neDim 5 Nov 2017 - 18:30IridaceaGeorges BouillonDim 5 Nov 2017 - 18:17Iridacea"Free the Nipple"Sam 4 Nov 2017 - 1:18erulelyaOuvrir la voix par Amandine Gay (black feminism)Jeu 2 Nov 2017 - 20:58Aëlloon

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
ko
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 2499
Date d'inscription : 31/10/2011

la consommation et l'exploitation par le travail

le Mar 30 Avr 2013 - 10:29
Je suppose que voues avez entendu parler de cela...
http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=5799
Un atelier s'est effondré sur des travailleureuses au bangladesh.
Beaucoup de grandes marques (peu chères ici) sont impliquées.

Je cherchais à savoir comment noues faisons/pouvons faire lorsque noues achetons des vêtements.
Ça fait environ 1 an que j'essaie de ne plus en acheter. Je me fais refourguer des trucs par une copine, ou je récupère ce que je trouve par terre. Ou alors je fais de la couture ( bon, ça enlève pas le problème de la fabrication des tissus, mais ça enlève au moins celui de la confection ). Mais il reste le problème des culottes et des collants/leggins.
Connaissez vous des marques qui restent abordables (suis pas crésus) et qui évitent d'exploiter indirectement?
Quelles sont vos solutions, essais?
Nos désirs font désordre
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e
Messages : 261
Date d'inscription : 02/04/2013

Re: la consommation et l'exploitation par le travail

le Mar 30 Avr 2013 - 11:14
Pour les culottes je connais la marque "Pants to Poverty", mais ça reste cher, dans les 10-15 euros la culotte. Même ordre de prix chez "Tudo Bom", qui fait aussi des leggings mais chers aussi (35 euros). Le problème (qui est aussi la solution), c'est que si c'est équitable, c'est plus cher puisque ça permet aux gens qui fabriquent les vêtements d'être payés correctement... scratch Après si on arrivait à imposer l'équitable partout, on pourrait sûrement baisser les coûts de production puisque pour le moment ça reste des petites productions.

Sinon perso je fais les vide-greniers (la saison a commencé et y'en a tous les dimanches partout partout), je n'ai plus aucun pantalon qui m'a coûté + de 4 euros (par hasard j'ai un Mexx, un Teddy Smith, mais souvent pas de marque du tout car je m'en moque), les t-shirts et autres pulls je les négocie à 1 ou 2 euros maxi. On trouve bien sûr uniquement des marques qui exploitent les ouvrièr.e.s car j'ai jamais trouvé de l'équitable en vide-grenier, ça ne court pas les rues ! Mais ça ou la déchetterie, recycler c'est quand même mieux.

Bien sûr il y a les sites comme http://donnons.org et www.freecycle.org où on peut échanger des choses, mais c'est vrai que les culottes, bon...

Et aussi il y a un collectif qui travaille depuis longtemps et avec une grande efficacité sur la question de l'éthique sur l'étiquette, signer leurs pétitions peut aussi faire avancer les choses :

http://www.ethique-sur-etiquette.org/

_________________
NDFD
Invité
Banni·e
Messages : 7505
Date d'inscription : 04/08/2011

Re: la consommation et l'exploitation par le travail

le Mar 30 Avr 2013 - 11:39
Je t'avoue que j'ai jamais trop réfléchi à ça... Embarassed

Mais c'est vrai que la question se pose.... :/

Bon, après j'achète quasiment pas de vêtements...
J'ai une copine qui fait de la couture aussi... et ça fait plusieurs fois qu'on veut se faire des weekend "fabrication de vêtements".

Sinon, l'équitable j'imagine...
avatar
Invité
Invité

Re: la consommation et l'exploitation par le travail

le Mar 30 Avr 2013 - 11:56
...


Dernière édition par Parleur* le Jeu 1 Aoû 2013 - 1:23, édité 1 fois
Nos désirs font désordre
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e
Messages : 261
Date d'inscription : 02/04/2013

Re: la consommation et l'exploitation par le travail

le Mar 30 Avr 2013 - 13:04
Parleur* a écrit:A la chance en dumpster diving.

Sans le dire en anglais je suis en train de réaliser que j'ai passé mon enfance à faire ça. On fouillait les bennes en famille :dents

Petit ajout : Emmaüs et les boutiques du Relais "Ding Fring" qui font de la réinsertion, et pour les nantais.e.s : tous les samedis, "Ecorev" est ouvert au public, c'est une asso qui va récupérer les objets/vêtements/livres/jeux/etc. dans les déchetteries de la ville, les retape et les vends à des prix défiant toute concurrence.

_________________
NDFD
avatar
Grunt
Banni·e
Messages : 2074
Date d'inscription : 27/09/2011

Re: la consommation et l'exploitation par le travail

le Mar 30 Avr 2013 - 16:42
Pour le matériel informatique, je pratique ça depuis des années : récupération de ce qui est "en panne" et re-bricolage. Quitte à aller récupérer des pièces manquantes à la déchetterie.
ko
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 2499
Date d'inscription : 31/10/2011

Re: la consommation et l'exploitation par le travail

le Mar 30 Avr 2013 - 16:44
Oui, j'avais pensé aussi à l'informatique. Pour l'instant par contre, je suis une consom-exploitrice ++ en ce qui concerne les trucs technologiques... :s
Lila78
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Messages : 807
Date d'inscription : 05/03/2012
http://lilablogue.over-blog.com/

Re: la consommation et l'exploitation par le travail

le Mar 30 Avr 2013 - 19:27
Je me souviens que quand je travaillais comme vendeuse chez Esprit, pas mal de gens achetaient parce que c'était fabriqué en Turquie et non en Chine.
Est-ce que les conditions de travail sont meilleures en Turquie, en Europe de l'est et au Maghreb qu'en Asie ?
(ça a au moins le mérite de faire un peu moins de transport)
ko
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 2499
Date d'inscription : 31/10/2011

Re: la consommation et l'exploitation par le travail

le Mar 30 Avr 2013 - 19:31
Je sais que niveau jeans, apparemment, c'est pas reluisant (le site donné par nos désirs font désordres est très bien à ce propos)..
avatar
pierregr
Amazone
Amazone
Messages : 3993
Date d'inscription : 05/09/2011
http://www.norme-du-glabre.ct-web.fr/

Re: la consommation et l'exploitation par le travail

le Mar 30 Avr 2013 - 20:21
Bcp de personnes sont mortes en Turquie à cause des agents blanchissants pour les jeans. Mais on continue à en vendre et les conditions de travail n'avaient pas vraiment changé. "Envoyé spécial" avait fait un chouette reportage il y a 2 ans, je pense, à ce sujet. Très émouvant car on voyait des jeunes qui se savaient condamnés à cause des substances inhalées.
Mais qqn-e disait qu'il était presque impossible d'acheter un jeans non blanchi, donc que faire ?
avatar
Cylia
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Messages : 1045
Date d'inscription : 06/04/2013

Re: la consommation et l'exploitation par le travail

le Mar 30 Avr 2013 - 22:51
Ben moi je suis une recycleuse "pathologique" :dents . J'aime bien récupérer un peu de tout et bricoler. Pour les vêtements, je n'en ai que très rarement acheté, la tradition familiale voulant que les fringues se transmettent de générations en générations, puis y'a pas mal de personnes qui m'ont donné des trucs ça et là, et puis maintenant je fais mes vêtements moi-même ^^. J'adore traîner dans les vides greniers et les brocantes et récupérer un max de trucs pour trois fois rien et les bidouiller un peu après. Je suis une "fouilleuse" quand je sors c'est presque automatique de regarder si y'a des trucs intéressants qui traînant que je pourrais récupérer. Ca agace un peu mon amoureux d'ailleurs (enfin osef What a Face ), je suis hyper "conservatrice", je n'aime pas jeter, j'empile tout dans un coin (ou je laisse traîner, en fait) jusqu'à ce que je trouve une utilisation nouvelle aux choses... On trouve des trucs improbables chez moi (genre un tuyau d'aspirateur qui sert à rien) mais je sais pas, à un moment j'ai une espèce de frénésie et je bricole, j'adore ça. Puis quand y'a des trucs qui me servent vraiment plus, j'essai de les refourguer, ou je les donne à emmaus.

Très intéressant ce fil, je serais heureuse d'en apprendre plus sur le sujet de l'exploitation/fabrication et les idées et techniques de récup ^^.
ko
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 2499
Date d'inscription : 31/10/2011

Re: la consommation et l'exploitation par le travail

le Mar 30 Avr 2013 - 23:34
Spoiler:
@cylia
je suis un peu comme toi, sauf que la majorité des trucs, je les utilise pas ni ne les bricole. Je stocke (en cas de guerre nucléaire, sait-on jamais).
Les tuyaux d'aspirateurs, j'aurais pu t'en prendre, je les recherchais désèsperemment et sans succès il y a quelques année à l'école quand j'avais tenté de faire une installation avec ça^^. J'étais même passionnée par ces tuyaux, je crois en avoir peint (faut dire qu'ils sont beaux et souples, pas comme ceux de construction qui sont galère à manipuler)...
avatar
cleindo
Amazone
Amazone
Messages : 2931
Date d'inscription : 20/01/2012

Re: la consommation et l'exploitation par le travail

le Mer 1 Mai 2013 - 0:59
Mais la recup, ça ne marche que si y a des pommes en amont pour acheter en magasin . C'est un peu comme les gens qui refusent d'avoir une voiture paske ça pollue et c'est caca mais comptent sur la voiture des autres...

Perso toutes mes fringues tiennent dans 3 étagères . Par contre j'adore les chaussures (mais toutes fabriquées en France quasiment)
avatar
Araignée
Héroïne/Héros
Héroïne/Héros
Messages : 4542
Date d'inscription : 02/09/2012

Re: la consommation et l'exploitation par le travail

le Mer 1 Mai 2013 - 2:54
Quasi tous mes vêtements sont de la récup de poubelles ou donnés par des gens, à part les trucs cousus ou tricotés par ma mère, les chaussures, les sous-vêtements et... les pantalons. Ben ouais, je suis difficile niveau pantalons, je supporte que les baggys (dans un jean, j'ai l'impression que ma zézette est compressée et hurle le martyr).

Mais bon, j'ai une seule paire de chaussures (pour l'hiver, en été je vis pieds nus), deux pantalons, trois pulls, six culottes, cinq paires de chaussettes, une jupe et une vingtaine de T-shirts (ouais j'aime bien les t-shirts de toutes les couleurs ou à l'effigie des Rolling Stones :p)...
avatar
Cylia
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Messages : 1045
Date d'inscription : 06/04/2013

Re: la consommation et l'exploitation par le travail

le Mer 1 Mai 2013 - 12:50
Cleindo : Je suis d'accord, c'est un peu le même principe sauf que je trouve que c'est quand même mieux (pour moi, hein, je précise ^^) de récupérer que de jeter (ou acheter du neuf) à outrance :s . Pas que mes fringues, d'ailleurs, mes meubles, c'est aussi de la récup, des planches de bois emboités ensembles... Je me souviens avant d'habiter avec mon copain, quand j'étais dans mon appart', c'était un peu "camp de fortune" et ça mettait mes rares invités mal à l'aise Neutral genre "mais comment tu peux vivre là-dedans??"

Pour les chaussures, je n'en met pas beaucoup non plus, j'ai une paire (que j'ai depuis 7 ans...) que je met quand il ne me plait pas de marcher pieds nus, et aussi un paire de tongues (enfin ça, c'était avant que mon chien les déchiquette Laughing ) enfin je vais essayer d'en retrouver une paire, c'est quand même pratique et ça prend pas de place pour voyager.
Contenu sponsorisé

Re: la consommation et l'exploitation par le travail

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum