Derniers sujets
Témoignage des hommes féministes ou proHier à 21:53DihyaSéjour en FranceHier à 21:01DihyaComment réagir face à l'antiféminisme ?Hier à 20:55Dihyachanson : VII capturées de bonne heureMer 18 Oct 2017 - 18:47AraignéeBonjourMar 17 Oct 2017 - 22:10IridaceaBonsoirSam 14 Oct 2017 - 17:18TortueBonjour à tout-e-s!!Jeu 12 Oct 2017 - 15:27AraignéeBonsoir tout le monde !Jeu 12 Oct 2017 - 15:03michekhenAppel à témoignages : une étude sociologique sur la bisexualité Mar 10 Oct 2017 - 18:25Ceridwen0813[Podcast] Les couilles sur la tableMer 4 Oct 2017 - 18:36LindaPBonjour!Mar 3 Oct 2017 - 21:46LycaneBonsoir à toutes !!Lun 2 Oct 2017 - 18:32GracycrazyBien le bonjour !Ven 29 Sep 2017 - 9:16ValTocTocLe Dom Juan et la salope : pourquoi cette différence de traitement ? (Je sais pas si on l'on déjà posé celle là °^°)Ven 29 Sep 2017 - 7:17DihyaNouveau débat public sur la PMAVen 29 Sep 2017 - 7:15DihyaVidéos et films féministesVen 29 Sep 2017 - 7:01DihyaC'est quoi le Masculinisme?Ven 29 Sep 2017 - 6:48Dihyaliens pour accueil ne fonctionne pas? Dim 24 Sep 2017 - 17:04michekhenThe man-woman warsVen 22 Sep 2017 - 7:05ReikoHoi tout le monde! >u</Jeu 21 Sep 2017 - 19:01Appoline[Article] Grossesse : au moins 7 bonnes raisons (scientifiquement prouvées) de ne pas s'inquiéterJeu 21 Sep 2017 - 16:24IridaceaBonjourJeu 21 Sep 2017 - 11:52TortueBla.Dim 17 Sep 2017 - 17:53AëlloonChansons féministesDim 17 Sep 2017 - 6:54AëlloonSauvons la Bibliothèque Marguerite Durand ! Ven 15 Sep 2017 - 19:53DihyaImpact des violences sexuelles sur la santé des femmesVen 15 Sep 2017 - 19:39DihyaBonsoirJeu 14 Sep 2017 - 17:11IridaceaSurvivante vs. victime (agression sexuelle)Mar 12 Sep 2017 - 10:451977"non-binaire" c'est quoi ?Dim 10 Sep 2017 - 15:04TortueC'est quoi "être une femme" ?Ven 8 Sep 2017 - 12:28mïelitie[Ressources] La transphobieVen 8 Sep 2017 - 10:32HopeyPrésentation Sychriscar :)Ven 8 Sep 2017 - 3:09Araignée

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Jeremiel
Banni·e
Messages : 288
Date d'inscription : 08/11/2012

Le viol et la justice.

le Ven 5 Avr 2013 - 17:37
Bien , discutons un peu de quelque chose qui fait souvent polémique.

Alors , on sait qu'actuellement la justice pour certaines associations et groupes féministes n'arrivent pas à juger équitablement une affaire de viol.

Tout d'abord , oui j'ai lu des blogs comme pasjustice pas de paix , la correctionnalisation du viol et d'autre qui donnent quelques pistes d'amélioration. Mais vu qu'ici certains sont assez vindicatif à ce sujet , ils ont surement des solutions etc.

On ne vas pas parlé de la correctionnalisation du viol qui l'on sait existe et que pour l’empêcher il suffit que le ministère de justice ordonne aux magistrats d'arrêté cette pratique

On va parler d'autre chose qui est moins contrôlable. L'avocat de la défense. Tout d'abords , je précise juste que la justice pénale est celle qui est la plus pointilleuse , celle qui a besoin de détail , de tout savoir , point par point et cela dans toutes les affaires. La raison c'est que la justice pénale entraine souvent une incarcération hors mettre quelqu'un en prison et lui retiré toute liberté est considéré comme le pire affront que la justice puisse faire à un être humain ( cela vient de ce que l'on appelle une atteinte à l'intégrité physique d'une personne mais bref c'est un détail) .

J'ai pu voir qu'il a été reproché à tord ou a raison l'insistance des avocats de la défense envers les victimes et on a même utilisé de le terme harcèlement de question que celui-ci utilisait.

J'aimerais savoir pour vous qu'elle serait la limite à poser à cela , l'avocat de la défense peut-il poser des questions à la victime ? Si , on imagine qu'il ne pourrait pas , comment défendre son client sachant que celui-ci veut évidemment être acquitté ? Pour réussir , à faire une véritable équité qui permettra à la fois à l'avocat de la défense de défendre son client et de pouvoir l’acquitté et au ministère publique de procédé au jugement du prévenu ?

Il y a également le problème des preuves , quand il n'y a pas de preuve physique , ni aucun témoin , ni rien. Qui croire ?

la docteure Muriel Salmona a scientifiquement établi que les symptômes post-traumatiques sont des éléments de preuve. Et qui si les personnels chargés de recevoir les plaintes étaient au courant (elle fait activement de la formaiton en ce sens mais est trop seule), alors il serait moins difficile de croire.

Cela vient du blog nijusticenipaix , faudrait-il que ces symptômes deviennent de "vrai" preuve ? Et comme toute preuve est-ce qu'il sera permit à un avocat de la défense de le contester à l'aide de son expert ?

Faudrait-il que les magistrats soient formés spécialement pour les victimes de viols ? Il y a t-il un manque de formation chez la police également ? Faut-il une formation pour les futurs avocat de la défense également ?

Faut-il tout réformer ?

Normalement , toutes ces questions auraient et seront surement régler par les juristes eux même mais vu cette situation est clairement dénoncée par certains juristes et surtout par des personnes hors de l'environnement juridique , je pense qu'une vision extérieur est très bénéfique voir obligatoire.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum