Derniers sujets
» Mwà
par Iridacea Hier à 22:28

» [Article] Que font les jeunes féministes de l’héritage des générations antérieures ?
par michekhen Sam 24 Juin 2017 - 4:23

» Vidéos et films féministes
par Dihya Ven 23 Juin 2017 - 20:39

» Une loi en Caroline du Nord (USA) n'autorise pas les femmes à rétracter leur consentement pendant le sexe
par Iridacea Ven 23 Juin 2017 - 15:28

» La porno féministe
par Nurja Mer 21 Juin 2017 - 12:54

» Bise et Serrage de Main
par Nurja Lun 19 Juin 2017 - 16:16

» La précarité des femmes sur le marché du travail
par Iridacea Lun 19 Juin 2017 - 14:42

» Hey
par Iridacea Dim 18 Juin 2017 - 19:57

» Présentation
par Nurja Dim 18 Juin 2017 - 8:04

» [Entretien] « Le féminisme ne nous a pas été appris par l’Occident » – Fatma Oussedik
par Iridacea Ven 16 Juin 2017 - 22:27

» Se faire des ami.e.s ?
par Iridacea Mer 14 Juin 2017 - 17:58

» [Article] Les fondements politico-économiques du fémonationalisme
par Iridacea Lun 12 Juin 2017 - 22:47

» "non-binaire" c'est quoi ?
par Iridacea Dim 11 Juin 2017 - 23:33

» Que pensez-vous de cette controverse?
par Nurja Dim 11 Juin 2017 - 13:24

» [Film] Regarde elle a les yeux grand ouverts
par erulelya Jeu 8 Juin 2017 - 21:38

» Je suis nouvellau
par Iridacea Jeu 8 Juin 2017 - 18:10

» [Article] Faut-il faire l’amour quand ça ne va pas ?
par Iridacea Jeu 8 Juin 2017 - 10:51

» Demande de documentation sur les stratégies militantes non-safe reposant sur des analogies entre oppressions
par Iridacea Mer 7 Juin 2017 - 18:26

» Bonjour tout le monde !
par michekhen Sam 3 Juin 2017 - 9:15

» C'est quoi "être une femme" ?
par Aëlloon Sam 3 Juin 2017 - 0:31

» Un juge excuse un mari violent en parlant de "devoir conjugal"
par Araignée Sam 3 Juin 2017 - 0:03

» [Entretien] "Division du travail affectif" : en amour aussi, hommes et femmes sont inégaux
par Dihya Ven 2 Juin 2017 - 16:08

» [Manifeste] The Woman-Identified Woman
par Dihya Ven 2 Juin 2017 - 16:01

» Fille / Homme
par Dihya Ven 2 Juin 2017 - 15:46

» [Article] La méthode Karman, une histoire oubliée de l'avortement illégal en France
par Dihya Ven 2 Juin 2017 - 15:39

» Vous avez dit... justice ?
par Araignée Ven 2 Juin 2017 - 2:58

» Pétition pour allonger le congé paternité de 11 jours à 4 semaines
par Espramil Jeu 1 Juin 2017 - 19:59

» Une présentation? Suffit de demander!
par Administratrice Jeu 1 Juin 2017 - 6:38

» L'homosexualité au Japon
par Reiko Mer 31 Mai 2017 - 9:19

» [Ressources] La transphobie
par Iridacea Mar 30 Mai 2017 - 18:45

» [Article] L’amour ne fait pas tout
par Iridacea Mar 30 Mai 2017 - 12:09

» Présentation: Radically Lena - RadFem
par Radically Lena Ven 26 Mai 2017 - 13:05


loi anti nounous voilées

Page 6 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: loi anti nounous voilées

Message par cleindo le Mer 27 Mar 2013 - 8:28

J'ai l'impression qu'une fois de plus, y a confusion entre "partout" et "en tant que réfèrent enfant". Tu parles des processions dans la rue , ça n'a rien à voir avec ce que je dis.
Maintenant, que pour certains se soient intolérables de pas suivre scrupuleusement, je peux l'entendre. Ce a quoi je répondrai que si tu es farouchement contre l'alcool, tu vas pas demande à bosser dans un bar. Tu vas pas postuler dans le bar en disant que ok mais tu toucheras pas aux bouteilles.
avatar
cleindo
Amazone
Amazone

Messages : 2942
Date d'inscription : 20/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: loi anti nounous voilées

Message par Nurja le Mer 27 Mar 2013 - 9:34

@l'elfe a écrit:Tu peux pas demander à une personne croyante de ne pas être commandée par Dieu dans tel ou tel endroit, alors que pour elle Dieu commande partout. Ca revient à lui demander de laisser tomber Dieu dans certaines circonstances pour se soumettre à une autre forme d'autorité plus puissante ou plus légitime.
Pour un croyant, c'est INTOLERABLE.[...]Je pense que demander à un croyant de mettre Dieu de côté pour se soumettre à une autre autorité, au nom du "vivre ensemble", de la république ou de je ne sais quoi, c'est totalement contraire à l'intérêt justement d'un état laïc qui est que chacun puisse vivre avec Dieu
Et si mon dieu me demande de me promener nue? Je ne pourrais le faire qu'à certains endroits malgré tout. Et si mon dieu (ou la compréhension que j'ai de ma religion) me demande de soumettre les incroyants (ou les femmes, ou les personnes qui portent des lunettes)? Il me semble que ce serait bien que l'Etat protège de mes envies les personnes que je veux soumettre, non?
Si je choisis de ne pas manger certains aliments, que les raisons soient religieuses ou pas, je trouve malvenu qu'on me force à en manger. Mais je trouverais malvenu de râler parce qu'il y a de la viande au menu alors que je suis végétalienne. Je peux choisir où je vais manger. Mes "interdictions" ne concernent que moi.
Comme le dit cleindo avec d'autres mots, je n'irai pas bosser dans un restaurant à moins que celui-ci ne soit végétalien. Et je ne porterai pas plainte même si je trouve très dommage que d'autres n'aient aucune conscience des conséquences de la "viande dans l'assiette". Mes convictions éthiques me font refuser un tas de choses (que ce soit pour un boulot dont je ne veux pas car éthiquement, il ne me convient pas ou pour d'autres aspects de ma vie sociale). C'est mon choix et je ne compte pas le reprocher aux autres.
Et si mon dieu (ou la compréhension que j'ai de ma religion) me demande de circoncire mes fils, je peux le faire sans lui demander son avis alors que c'est une opération irréversible, non nécessaire, etc.? La réponse, dans mon monde idéal, serait non. En pratique, c'est oui, parce que c'est religieux Sad

@l'elfe a écrit:intérêt justement d'un état laïc qui est que chacun puisse vivre avec Dieu, le monstre en spaghettis volants ou la licorne rose invisible de son choix, sans avoir à substituer l'autorité étatique à son autorité divine, dans l'idéal librement choisie. Et c'est justement ça qui permet aux personnes de vivre en paix les unes avec les autres, dans le respect des différences.
Dans un monde idéal, aucune religion (ni aucun autre système de pensées) n'aurait d'obligations pourries ou qui rentrent en conflit les unes avec les obligations d'autres façons de penser. (pour moi, il n'y aurait d'ailleurs pas d'obligations, juste des choix faits librement par chaque individu...)

_________________
Le plus souvent, j'interviens à titre personnel.
Parfois, j'aide à la modération.
avatar
Nurja
Modératrice
Modératrice

Messages : 9490
Date d'inscription : 12/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: loi anti nounous voilées

Message par Lila78 le Mer 27 Mar 2013 - 9:45

@l'elfe a écrit:
lila78: tu dis qu'y a pas de différences de traitement entre le voile et d'autres signes de croyance/religion (à part médiatique), c'est complètement faux, il n'y a qu'à voir le site islamophobie.org. Gamines expulsées de l'école, femmes discriminées aux restau du cœur, au travail, à l'école de leurs enfants, dans la rue… D'ailleurs ce serait illusoire de croire que le traitement médiatique n'influe pas sur les pratiques et l'opinion publiques qui elles-mêmes n'influent pas sur la législation (les députés n'étant pas plus clairvoyants ou intelligents que la population générale, y a qu'a avoir vu les débats sur le mariage homo pour en être persuadée).

Je dis qu'il n'y a pas de différence de traitement entre le voile et d'autres signes de croyance/religion en ce qui concerne les fonctionnaire. J'avais pourtant l'impression d'être claire en répétant 3 fois le mot "fonctionnaire". :s
Alors je peux penser que je me suis mal exprimée, mais étant donné qu'à chaque fois que je parle de fonctionnaires, tu me réponds "élèves" "femme dans la rue" ou "femme aux restos du coeur", je me dis que ça vient plus d'un problème de lecture que d'un problème de formulation.

Lila78
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse

Messages : 808
Date d'inscription : 05/03/2012

http://lilablogue.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: loi anti nounous voilées

Message par babeil le Mer 27 Mar 2013 - 11:41

@cleindo a écrit:Je m'en vais donc reprendre ce topic qui m'intéresse, en demandant donc bien à être lue MOI .

J'y ai un peu réfléchi depuis... Je crois que le voile a ceci de particulier qu'il est presque aujourd'hui en france le seul signe religieux très voyant chez les non "pro" (je sais pas trop comment on dit ). Disons que y a aussi les robes de curé, pê les cornettes (je sais pas si ca se porte encore chez les soeurs...) Y a la kippa aussi il me semble. Disons que dans les non consacrés à leur dieu (ce que j'appelle "les pro"), ceux qui portent leur religion en vêtement, y en a pas 50. Fatalement, partant de là, on peut aisément dire que si on est contre, c'est parce qu'on est contre les musulmanes, alors que pour moi, ça serait pareil avec d'autres signes... sauf que je vois pas d'autres signes aussi visibles.

A l'inverse, est ce qu'on accepterait sans broncher un instit en kippa? un prof en kamis et barbe? un autre en robe orange? Moi pas, clairement. Vous oui? Sérieux?

Je peux pas prendre d'exemple catho parce qu'à ma connaissance (réduite je vous l'accorde) y a pas d'habit spécifique pour les croyants chrétiens. Si y en avait, ça serait pour moi tout aussi rédhibitoire.

Je sais même pas exactement quelle est la signification du voile, et je suppose de toutes manières que toutes les femmes ne le portent pas dans le même esprit.

Il n'en reste pas moins que ça n'est pas qu'un bout de tissu anecdotique,pas plus que tout habit spécifique. Ca ne PEUT pas (en tout cas j'arrive pas à le concevoir autrement). Si ça l'était, ça serait pas un pb de l'enlever. Si l'idée c'était juste de se couvrir les cheveux, ça serait pas forcément un voile spécifique. Ce voile spécifique, il dit quelque chose. Entre autres pour moi il dit: je ne me présente pas à vous, aux enfants, en tant qu'individu qui va enseigner/soigner votre môme, mais en tant que croyante qui va enseigner.
J'arrive pas à comprendre (et une fois de plus, c'est une vraie interrogation...) comment on peut dire que c'est partie prenante de l'identité, un symbole choisi pour représenter sa foi, ce dont on ne peut pas se passer ET quelque chose qui n'a aucune influence ni aucune importance pour autrui.

Concrètement, un instit, un prof fan de piercing facial/gothique/en djellaba il sera pas accepté davantage. Alors pour ma part, ce n'est pas une stigmatisation spécifique des femmes musulmanes, ça serait pareil pour les autres. Sauf que y a pas d'autres...

Alors je sais bien que y en a plein qui sont contre le voile juste paske c'est des gros faf, ok ok, je sais. Mais je suis pas eux, et je me pose quand même ces questions là. J'en suis là de ma réflexion.

Ils disent tous ça, qu'ils ne sont pas de gros fafs, de gros racistes, mais en même temps presque personne aujourd'hui n'admet être un gros faf, donc dire "je ne suis pas comme eux" ça ne veut pas dire grand chose. C'est au contraire un aveu de sentiment de culpabilité d'être obligé de se justifier quand personne ne vous a accusée !

Car expliquer la focalisation sur le voile par le fait qu'il serait le seul signe religieux visible chez les croyants "non hommes d'église ou non représentants", c'est avoir une vue sélective. La kippa est aussi portée par de jeunes garçons, elle est donc visible dans tous les sens du terme autant par sa dimension que par son existence dans la vie de tous les jours chez les croyants "non hommes d'église". Il ne faut donc pas chercher à nous faire avaler que seules les musulmanes voilées se font REMARQUER par leur voile, la vérité est que vous voyez ce que vous avez envie de voir.

Et puis vous dites dans le post cité que "vous ne connaissez pas exactement la signification du voile, elle n'est sans doute pas la même selon la personne qui le porte" mais vous ajoutez "la personne qui le porte fait passer le message qu'elle se présente devant les élèves en tant qu'enseignante croyante et non en tant qu'enseignante non croyante".
Merci de la traduction littérale, on avait compris, mais d'une part qu'est ce que ça peut bien faire qu'elle se présente en tant que croyante ou non croyante? Avez vous des preuves que cela influe sur son professionnalisme, à savoir l'enseignement et le comportement? Avez vous des preuves que cela provoque volontairement ou non un endoctrinement des élèves? Quelles sont les conséquences néfastes sur l'éducation, preuves à l'appui bien entendu?
D'autre part, question contradiction y a pas mieux dans votre post. Vous dites que porter un voile c'est mettre l'accent dessus, tout comme vous en déduirez avec le même raisonnement que porter une jupe courte c'est mettre l'accent dessus pour attirer le regard des garçons - n'est ce pas? - (l'argument des violeurs sur les aguicheuses). C'est donc bien que vous donnez une interprétation du comportement des musulmanes voilées, vous vous exprimez en leur nom (bravo le colonialisme) en raison du port d'un signe dont vous admettez vous même ne pas connaitre grand chose.

Je préfère encore quand c'est Eric Zemmour et Elisabeth Lévy qui défendent leur point de vue, au moins c'est plus franc.

babeil
Banni·e

Messages : 164
Date d'inscription : 06/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: loi anti nounous voilées

Message par Nurja le Mer 27 Mar 2013 - 11:44

La prof qui viendrait tous les jours en mini-jupe, ça me poserait problème aussi (et j'avoue trouver que la mini-jupe n'est npas adéquate quand on enseigne à des enfants, pas plus que le décolleté plongeant.

Mais, babeil, je pense que mon avis ne t'intéresse guère, de toutes façons.

_________________
Le plus souvent, j'interviens à titre personnel.
Parfois, j'aide à la modération.
avatar
Nurja
Modératrice
Modératrice

Messages : 9490
Date d'inscription : 12/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: loi anti nounous voilées

Message par Invité le Mer 27 Mar 2013 - 11:45

Modération

@babeil :


Les discussions doivent être aussi courtoises que possible. Préférez un mode de communication pacifique à un ton cassant ou méprisant.


Traiter les autres de faf n'est pas tolérable sur le forum.

Invité
Banni·e

Messages : 7572
Date d'inscription : 04/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: loi anti nounous voilées

Message par Arrakis le Mer 27 Mar 2013 - 12:54

A l'inverse, est ce qu'on accepterait sans broncher un instit en kippa? un prof en kamis et barbe? un autre en robe orange? Moi pas, clairement. Vous oui? Sérieux?
Franchement, j'ai eu pas mal de profs qui prêchaient pour leur chapelle en cours (catho, PS mou, droite dure, misogyne type "les grecs avaient raison de ne pas filer le droit de vote aux femmes"...), et j'aurais préféré qu'ils annoncent la couleur avec un texte en gros, rouge et gras sur leurs vêtements plutôt que de m'en rendre compte petit à petit. Ca aurait "situé" leur discours et rendu la critique plus facile...
J'aurais bien entendu largement préféré qu'on ne les laisse pas étaler leur point de vue sans jamais indiquer que c'était subjectif, et parfois aux dépends des cours, comme ils l'ont fait.
En revanche, je ne crois pas que ça m'aurait gênée qu'ils s'affublent de tenues à connotation religieuses, y compris les kits kippa/cornettes/robes orange/kamis barbe. Parce que c'est le contenu de l'enseignement ou du service qui importe à mes yeux.

Nurja > Pourquoi trouves-tu la minijupe "inadéquate" pour enseigner aux enfants ? (Hors situations pratiques, évidemment ça n'est pas adapté au sport par exemple)

_________________
gnome-troll-ver des sables - Classe : Hermaphrodite mystique
Dextérité : 1, Perception des trucs utiles : 2, Perception des trucs inutiles : 22
avatar
Arrakis
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n

Messages : 1810
Date d'inscription : 29/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: loi anti nounous voilées

Message par Nurja le Mer 27 Mar 2013 - 12:58

@Arrakis a écrit:Nurja > Pourquoi trouves-tu la minijupe "inadéquate" pour enseigner aux enfants ? (Hors situations pratiques, évidemment ça n'est pas adapté au sport par exemple)
Parce qu'il y a des situations pratiques tout le temps: les enfants sont parfois plus petit que la jupe (notamment quand escaliers), tu dois te baisser pour écrire sur le bas du tableau ou pour t'occuper d'un enfant ou...
Sans doute aussi parce que je trouve déplorable l'hypersexualisation de la société et que je me dis que si les enfants peuvent ne pas y être confronté quand ils sont en classe, c'est pas plus mal

_________________
Le plus souvent, j'interviens à titre personnel.
Parfois, j'aide à la modération.
avatar
Nurja
Modératrice
Modératrice

Messages : 9490
Date d'inscription : 12/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: loi anti nounous voilées

Message par sandrine le Mer 27 Mar 2013 - 13:26

Je confirme (en tant que militante) les plus prosélytes en paroles ne sont pas forcément (loin de là!) ceux et celles qui affichent la couleur sur leurs vêtements! Very Happy
Cela dit je confirme aussi ce que dit lila: au cours de ma carrière scolaire, que ce soit en tant qu'élève ou en tant que parent d'élève je n'ai jamais été confrontée à des profs ou instits en uniforme religieux.
En revanche mes enfants me rapportent régulièrement des propos religieux ou politiques tenus par leurs profs. Les parents n'osent rien dire en général de peur de représailles sur les élèves...
Pourtant je me rappelle d'une fois où je suis sortie de ma réserve: en primaire, mon gamin me ramène une chanson-récitation à apprendre par coeur,
couplet (de mémoire):
"au ciel nos dieux sont tous des frères,
joyeux nous mêlons nos prières".
La maîtresse m'explique que son intention était bonne: réconcilier les enfants de différentes religions. Je lui rétorque que
1) l'école publique n'est pas un espace oecuménique, mais laïque;
2) que je voudrais savoir où est la place de mes enfants, athées, dans cette "réconciliation" (si tant est qu'il y ait eu conflit entre élèves à l'époque?)
J'ajoute qu'à l'heure où on prive des gamines d'éducation au nom de la laïcité je trouve un peu fort de café qu'une enseignante (car moi aussi je fais la différence entre enseignants, parents d'élèves, élèves et nounous...) donne ce genre de texte à apprendre par coeur aux enfants dont elle a la charge.
Elle avoue qu'elle n'y avait pas pensé et retire la chanson du programme, ouf!
Tout ça pour dire que les entorses à la laïcité sont nombreuses et variées côté enseignants (sans parler du concordat dont tout le monde se fout complètement Sad ) mais que les médias ne semblent s'en soucier que quand elles sont commises par des musulmans. Sad

(Une vieille amie bretonne me disait souvent que dans son enfance les instits se divisaient grosso modo entre cathos et cocos, les deux "tendances" ne se privant pas de faire de la propagande en classe - ce qui ne semblait pas choquer grand monde...)


Dernière édition par sardine le Mer 27 Mar 2013 - 13:34, édité 1 fois
avatar
sandrine
Amazone
Amazone

Messages : 3598
Date d'inscription : 15/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: loi anti nounous voilées

Message par Invité le Mer 27 Mar 2013 - 13:31

Elle avoue qu'elle n'y avait pas pensé et retire la chanson du programme, ouf!
Bon, c'est cool... Je pense qu'elle a été maladroite, mais bien intentionnée, non ?

Je sais aussi que ma soeur avait une instit de CP qui parlait tout le temps de Dieu, et prêchait un peu pour sa chapelle (en gros en disant que Protestants > Catholiques).

Cette même instit avait fait un scandale quand ma soeur s'était ramenée avec une petite médaille avec la Vierge.

Suspect

(en école publique, mais en Alsace... mais normalement en dehors des cours de religion, je crois que c'est censé être laïc)

Invité
Banni·e

Messages : 7572
Date d'inscription : 04/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: loi anti nounous voilées

Message par colcat le Mer 27 Mar 2013 - 13:40

@Lila78 a écrit:
Je dis qu'il n'y a pas de différence de traitement entre le voile et d'autres signes de croyance/religion en ce qui concerne les fonctionnaire. J'avais pourtant l'impression d'être claire en répétant 3 fois le mot "fonctionnaire". :s
Alors je peux penser que je me suis mal exprimée, mais étant donné qu'à chaque fois que je parle de fonctionnaires, tu me réponds "élèves" "femme dans la rue" ou "femme aux restos du coeur", je me dis que ça vient plus d'un problème de lecture que d'un problème de formulation.

Je te comprends Lila, j'avais il me semble opéré cette distinction assez tôt dans le post, j'ai été contente de voir qu'elle était reprise j'avais eu l'impression que mon message était invisible Laughing

Nos enfants sont dans le privé catho :s la seule école de village... allez dans le public signifiait aller dans une école à 10km, et même si ça nous a coûté de les mettre dans le privé, on a privilégié la vie du village. Parfois on s'en mord les doigts ; j'ai d'ailleurs rdv avec la directrice vendredi pour parler du caté, auxquels nos enfants ne sont pas supposés aller, mais pourtant il semble bien qu'ils y assistent parfois...
avatar
colcat
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse

Messages : 900
Date d'inscription : 05/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: loi anti nounous voilées

Message par sandrine le Mer 27 Mar 2013 - 13:52

Apparemment le problème en Alsace est plus grave qu'il en a l'air.
En principe c'est plutôt bénin à en croire wikipédia:
Enseignement de la religion à l'école

La religion est enseignée obligatoirement à l'école primaire et au collège, mais une dispense est acceptée sur simple demande écrite des parents en début d'année scolaire. En cas de dispense, les élèves du primaire assistent à des cours de morale, les collégiens sont simplement dispensés de cours. Dans certains établissements (en particulier les lycées professionnels) le cours se nomme faits religieux. Les professeurs de religion catholique et protestante sont formés par les deux facultés de théologie correspondantes.

Le concordat n'affecte en rien l'enseignement privé confessionnel, assez développé en Alsace. Il y a d'ailleurs des établissements primaires et secondaires des trois religions concordataires.

Ce n'est donc pas un cours de catéchisme mais plutôt un enseignement culturel et religieux (le catéchisme au sens strict, préparation des enfants et jeunes à la Communion et à la Confirmation, est assuré dans les paroisses indépendamment des cours de religion à l'école). Cette heure d'enseignement hebdomadaire se nomme d'ailleurs dans beaucoup d'établissements "culture religieuse".
Dans les faits, d'une part les enseignants religieux sont des fonctionnaires à part entière (ce sont nos, vos impôts qui les payent pour enseigner la religion dans le cadre de l'école publique!
Un copain anar s'est marié avec une femme pasteur (ça ne s'invente pas...), c'était le prof principal du collège. Un de ses amis pasteur était prof dans le même collège, ils s'interrogeaient devant moi sur la possibilité d'obtenir des heures de cours supplémentaire car "une heure par semaine c'est pas assez pour bien comprendre la religion". Il est évident qu'un pasteur un curé ou un rabbin (ou même un croyant d'une religion quelconque) peut difficilement rester neutre en parlant de sa religion!
Par ailleurs un copain alsacien d'une trentaine d'années m'a expliqué comment ça se passait concrètement: les parents avaient la possibilité de refuser que leur enfant suive les cours de religion, à la place les élèves allaient en étude. Seulement m'a t il dit, beaucoup de parents même athées n'osaient pas avouer ainsi publiquement leurs positions religieuses (et celles de leurs gosses), de peur de représailles dans la cour ou même des profs, sachant qu'ils étaient souvent non seulement croyants mais carrément membres du clergé!
http://fr.wikipedia.org/wiki/Concordat_en_Alsace-Moselle

_________________
Le pouvoir est maudit, c'est pour cela que je suis anarchiste. (Louise Michel)
avatar
sandrine
Amazone
Amazone

Messages : 3598
Date d'inscription : 15/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: loi anti nounous voilées

Message par Invité le Mer 27 Mar 2013 - 13:59

Oui, et les curés/pasteur-e-s/rabbin-e-s (je mets "e" car je crois que maintenant, y'a des femmes rabbins, non ?) d'Alsace sont aussi payé-e-s par vos impôts.

Je me souviendrais toujours qu'en arrivant au CP, la maîtresse avait fait l'appel et avait demandé à chaque élève, s'il était :
- catholique
- prostestant
- juif.

Je me souviens même que je ne savais pas si j'étais catho ou protestante. Pour moi, c'était la même chose scratch (par contre je savais bien que j'étais pas juive, car je croyais en Jésus)

Après pour les représailles, je sais pas... Il me semble qu'il y avait UNE athée dans notre école (de 7-8 classes : 160 élèves) et, en tout cas avec les élèves, je crois pas qu'elle avait des problèmes particuliers (c'était même la "star" de l'école)

Invité
Banni·e

Messages : 7572
Date d'inscription : 04/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: loi anti nounous voilées

Message par babeil le Mer 27 Mar 2013 - 15:55

@Nurja a écrit:La prof qui viendrait tous les jours en mini-jupe, ça me poserait problème aussi (et j'avoue trouver que la mini-jupe n'est npas adéquate quand on enseigne à des enfants, pas plus que le décolleté plongeant.

Mais, babeil, je pense que mon avis ne t'intéresse guère, de toutes façons.

Ne vous faites pas passer pour une victime dont l'avis ne m'intéresserait pas, vous répondre est un gros effort vu la tonne d'hypocrisie de ce débat! Evil or Very Mad

La mini jupe et le décolleté plongeant vous poseraient problème aussi, mais pas au point de demander leur interdiction. Dès qu'il s'agit d'attributs qui fascinent les hommes occidentaux, on se garde bien de faire autant de zèle.

Maintenant qu'ils constatent toutes les implications que peuvent avoir ces formidables lois "laïques" qu'ils ont soutenu, qui entraineraient logiquement l'interdiction pour les musulmanes voilées de retirer leur argent dans les bureaux de poste, de se faire soigner dans les hôpitaux, d'accéder aux transports en commun, de faire n'importe quelle démarche administrative, pris dans un engrenage qu'ils n'ont pas anticipé, les sous fifre aux petits pieds des lobbys nationalistes se trouvent dans une posture délicate, celle de continuer logiquement à soutenir des lois qui mettraient quasiment au ban de la société toute une catégorie de femmes jusqu'à l'exclusion des entreprises privées (c'est bien là qu'on a voulu nous amener et qu'on aboutit au final) au nom d'une sacro sainte laïcité féministe - mais dont plus personne ne serait dupe et qui nuirait gravement à leur image de marque - , ou rebrousser chemin sans avoir l'air de se renier quitte à opérer un tour de passe passe habile, du genre "ah mais nous n'avons jamais visé les usagères mais uniquement les fonctionnaires", sauf qu'en 2004 on n'entendait parler nulle part de cette distinction de statut de la bouche de ceux qui défendaient la laïcité.

Donc on a droit aux anti-musulmans décomplexés style Zemmour et Lévy qui profèrent leur haine sans aucune crainte, au courant Fourest qui nous la joue humaniste (brulez ce torchon au nom de la fraternité, de la paix et du mieux vivre ensemble) et puis une 3ème catégorie vient d'apparaitre que sont les sous fifres aux petits pieds qui marchent à reculons selon le sens du vent, de l'opinion et leur faible capacité intellectuelle à répondre aux objections à leurs arguments bidons.
Je vous laisse choisir les uns les autres quelle catégorie vous préférez.

babeil
Banni·e

Messages : 164
Date d'inscription : 06/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: loi anti nounous voilées

Message par Lila78 le Mer 27 Mar 2013 - 15:59

Ah bon, tu nous laisse choisir ? Pourtant d'habitude tu désignes toi même les "raclures de chiotte", les antiféministes, les sou-fifres, etc. Quelle générosité de ta part ^^

Lila78
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse

Messages : 808
Date d'inscription : 05/03/2012

http://lilablogue.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: loi anti nounous voilées

Message par babeil le Mer 27 Mar 2013 - 16:11

Antisexisme a écrit:Modération

@babeil :


Les discussions doivent être aussi courtoises que possible. Préférez un mode de communication pacifique à un ton cassant ou méprisant.


Traiter les autres de faf n'est pas tolérable sur le forum.

Il ne faut pas chercher n'importe quelle excuse pour me bannir. Je n'ai traité personne de faf, en tout cas personne sur ce forum. J'ai repris le terme employé par Cleindo pour expliquer le comportement de ces fafs mais je n'ai visé personne en particulier.
Quant à l'amabilité, je veux bien en faire preuve envers celles et ceux qui me respectent. Mais du moment que ces gens sont peu nombreux sur le forum et qu'ils s'adressent à moi avec des termes insultants du genre "va te torcher avec" sans que la modération ne réagisse malgré mes appels, il me semble difficile de ne pas leur répondre sur le même ton.

babeil
Banni·e

Messages : 164
Date d'inscription : 06/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: loi anti nounous voilées

Message par Nurja le Mer 27 Mar 2013 - 16:37

Antisexisme a écrit:Je me souviendrais toujours qu'en arrivant au CP, la maîtresse avait fait l'appel et avait demandé à chaque élève, s'il était :
- catholique
- prostestant
- juif.
Je trouve cela choquant. En Belgique où des "cours philosophiques" sont donnés (comprendre 5 cours de religion ou 1 cours de morale non confessionnelle), c'est à peine mieux (les parents remplissent un document qui dit quel cours ils choisissent pour leur enfant - dans les faits, ce cours n'est pas nécessairement lié à leurs croyances religieuses)

Au sujet des décolletés et mini-jupes en tant qu'instit, je serais d'accord qu'on les interdise aussi. J'ai déjà fait des remarques à certaines de mes directions que je trouvais étranges que les règles ne soient pas les mêmes pour tout le monde (certaines tenues interdites pour les enfants sont acceptées quand il s'agit d'instits).

La plupart des laïques que je connais demandent uniquement que les fonctionnaires ne portent pas d'indications de leurs convictions (qu'elles soient religieuses, politiques ou autres) quand ils sont dans le cadre de leur fonction et n'ont aucune demande par rapport aux usagers. Quelques laïques se posent des questions (et parfois demandent) que le port du voile soit interdit à l'école aussi pour les élèves et ce même si, il est religieux. Le but étant de faire respecter la règle "pas de couvre-chef en classe".

_________________
Le plus souvent, j'interviens à titre personnel.
Parfois, j'aide à la modération.
avatar
Nurja
Modératrice
Modératrice

Messages : 9490
Date d'inscription : 12/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: loi anti nounous voilées

Message par Jezebel le Mer 27 Mar 2013 - 17:09

@babeil a écrit:
La mini jupe et le décolleté plongeant vous poseraient problème aussi, mais pas au point de demander leur interdiction. Dès qu'il s'agit d'attributs qui fascinent les hommes occidentaux, on se garde bien de faire autant de zèle.

T'en a pas ras le bol de faire des procès d'intention à tout va?
Ensuite tes propos toujours agressifs rendent la lecture de certains fils franchement pénible. C'est trop te demander d'arrêter de mépriser tes interlocuteurs constamment?

Ensuite, tu peux penser que le religieux c'est tout beau tout mignon, la liberté d'expression, tout ça, mais d'autres peuvent penser que c'est dangereux, insidieux et pernicieux (c'est mon cas), bien plus que d'autres symboles (parce qu'ils agissent différemment).

Je crois qu'on a bien compris tes positions ici, si tu pouvais faire l'effort d'essayer de comprendre tes interlocuteur-ices et ne pas distribuer des brevet de féminisme ou encore d'accusation de racisme de manière perpétuelle, ça serait grandement appréciable (ceci est bien entendu un euphémisme).

Dernière chose:

La modération commence à en avoir plus que mare de te répéter encore et toujours la même chose. Nous somme bénévoles, nous modérons ce forum sur notre temps libre et avons autre chose à faire que de faire la police contamment avec toi suite aux propos que tu tiens.
S'il t'es impossible de respecter tes interlocuteurs, nous te serions gré d'au moins respecter l'équipe de modération. Merci.
avatar
Jezebel
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n

Messages : 2185
Date d'inscription : 18/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: loi anti nounous voilées

Message par l'elfe le Mer 27 Mar 2013 - 20:54

Je fais remarquer que jusqu'ici, le port du couvre chef est interdit uniquement si il est religieux.
Moi ça me choque beaucoup.
Une élève musulmane ne peut pas porter un couvre chef quel qu'il soit, alors qu'une non-musulmane peut même porter un voile si elle en a envie. On marche sur la tête.

_________________
Question Les Questions Composent Question
avatar
l'elfe
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n

Messages : 1739
Date d'inscription : 10/12/2012

http://lesquestionscomposent.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: loi anti nounous voilées

Message par Nurja le Mer 27 Mar 2013 - 20:56

Si la loi est telle que tu le dis, c'est effectivement choquant.
En Belgique, la loi est autre.

_________________
Le plus souvent, j'interviens à titre personnel.
Parfois, j'aide à la modération.
avatar
Nurja
Modératrice
Modératrice

Messages : 9490
Date d'inscription : 12/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: loi anti nounous voilées

Message par Carmilla le Mer 27 Mar 2013 - 20:59

Je fais remarquer que jusqu'ici, le port du couvre chef est interdit uniquement si il est religieux.

Plus exactement : le voile est interdit uniquement pour des raisons religieuses... musulmanes. Je crois pas que les religieuses catholiques soient sommées de retirer le leur...

_________________
Et une  affreuse misandre de plus, une !  Twisted Evil
avatar
Carmilla
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e

Messages : 335
Date d'inscription : 22/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: loi anti nounous voilées

Message par sandrine le Mer 27 Mar 2013 - 22:09

Je ne sais pas ce qu'il en est maintenant mais quand j'étais ado (dans les années 80) ma mère m'a envoyée dans une école de bonnes soeurs; quelle n'a pas été ma surprise en voyant une de nos enseignantes sans sa tenue de religieuse, elle nous a expliqué qu'elle donnait aussi des cours dans un établissement public et qu'elle était obligée d'y aller "en civil".
Encore une fois on parle des enseignants, pas des élèves (évidemment, hein, j'ai pas encore entendu parler de bonnes soeurs collégiennes... Very Happy )

_________________
Le pouvoir est maudit, c'est pour cela que je suis anarchiste. (Louise Michel)
avatar
sandrine
Amazone
Amazone

Messages : 3598
Date d'inscription : 15/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: loi anti nounous voilées

Message par abd_salam le Mer 27 Mar 2013 - 22:50

@Carmilla a écrit:
Je fais remarquer que jusqu'ici, le port du couvre chef est interdit uniquement si il est religieux.

Plus exactement : le voile est interdit uniquement pour des raisons religieuses... musulmanes. Je crois pas que les religieuses catholiques soient sommées de retirer le leur...

Les soeurs ôtent leur voile d'elles-même... d'autant qu'elles considèrent pas le voile comme une nécessité pour "vivre leur foi", éventuellement comme un moyen. Mais pas une fin absolue.


sardine a écrit:Je ne sais pas ce qu'il en est maintenant mais quand j'étais ado (dans les années 80) ma mère m'a envoyée dans une école de bonnes soeurs; quelle n'a pas été ma surprise en voyant une de nos enseignantes sans sa tenue de religieuse, elle nous a expliqué qu'elle donnait aussi des cours dans un établissement public et qu'elle était obligée d'y aller "en civil".
Encore une fois on parle des enseignants, pas des élèves (évidemment, hein, j'ai pas encore entendu parler de bonnes soeurs collégiennes... Very Happy )

Très souvent il est impossible de dire qu'une femme est soeur... si elle ne choisit pas de le dire !
On peut croiser des femmes dans la rue habillées très modestement, donc qui ne portent pas "l'uniforme" de soeurs, car elles ne sont pas persuadés que c'est le voile qui fait la croyance.

_________________
Like a Star @ heaven  Unus quisque sibi deum fingit    Arrow

Le racisme n'est pas en soi un système, pas plus que la tolérance n'est par définition un système.
avatar
abd_salam
Banni·e

Messages : 418
Date d'inscription : 18/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: loi anti nounous voilées

Message par cleindo le Mer 27 Mar 2013 - 23:00

ça dépend des ordres... y en a (encore) qui le porte au quotidien, mais en général c'est celles des ordres dits contemplatifs, qui restent cloitrés.... (enfin il me semble)



avatar
cleindo
Amazone
Amazone

Messages : 2942
Date d'inscription : 20/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: loi anti nounous voilées

Message par sandrine le Mer 27 Mar 2013 - 23:05

Je ne crois pas qu'il s'agisse toujours d'un choix personnel. Même à cette époque, il y avait des soeurs (et curés) "en civil", à St Etienne du Rouvray fief communiste par exemple; obligée d'adhérer à la JOC (jeunesses ouvrières chrétiennes) je me rappelle qu'un curé m'a dit que la paroisse entière avait décidé de "n'officier" qu'en civil, dans le but de mieux s'intégrer en tant que "prêtres ouvriers". Pareil pour les bonnes soeurs du coin.
En revanche à l'école du Sacré coeur à Rouen toutes les bonnes soeurs étaient en uniforme, sans exception, je ne crois pas non plus que cette "unanimité" ait été un hasard.
C'est bien pourquoi nous avons été si étonnées de voir une enseignante sans son voile; elle ne l'avait d'ailleurs pas non plus retiré par choix mais pour obéir à la loi sur la laicité.

Concernant l'obligation de retirer son couvre chef à l'école, je trouve ce règlement absurde, comme pas mal de soi disant "règles de savoir vivre" d'un autre âge, quand on parlait de "femmes en cheveux" avec mépris, pour désigner les gourgandines qui ne mettaient pas de chapeau!

_________________
Le pouvoir est maudit, c'est pour cela que je suis anarchiste. (Louise Michel)
avatar
sandrine
Amazone
Amazone

Messages : 3598
Date d'inscription : 15/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: loi anti nounous voilées

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum