Derniers sujets
Nanette12.12.18 20:22AstréeWhy we need to move beyond cultural relativism vs. universalism11.12.18 21:08AstréeSites de rencontres extraconjugaux, club libertins.....Avis?04.12.18 11:58sawdaLa prostitution n'est pas un métier (suite)04.12.18 11:07VénusTribune sur la soit-disant "liberté d'importuner"30.11.18 11:52sawdaScum manifesto, Valerie Solanas11.10.18 17:28XB Rose-NoireArticle de France 24 qui relate la participation de la direction à un bizutage05.10.18 23:12Claire G.élections et féminisme25.09.18 17:00michekhenLe 8e Congrès international de recherches féministes dans la francophonie en août 201830.08.18 0:28VénusFéminisme culturel vs. féminisme radical27.08.18 10:44VénusLa ceinture de sécurité, pensée pour et par des hommes ?29.07.18 0:48EspramilFéminisme et antiféminisme29.06.18 15:58Claire G.Vidéos et films féministes18.06.18 10:441977Publication par la blogueuse Antisexisme13.06.18 16:54Claire G.Luce en lutte : rendre la langue française non sexiste13.06.18 11:52LuceL’idéologie de la tolérance a pris le contrôle du féminisme et menace de détruire le mouvement07.06.18 0:23AëlloonUn bon collectif queer et matérialiste à me conseiller? 04.05.18 21:40ReikoSexe sans consentement 04.05.18 11:40michekhenSituations de consentement ambigu23.03.18 18:20AraignéeC'est quoi "être une femme" ?17.03.18 9:01Coquelic0tAvortement, les croisés contre-attaquent09.03.18 18:17Claire G.Article sur le mythe de l'instinct maternel (Sarah Blaffer Hrdy)09.03.18 0:09michekhen[Radio] Emissions féministes (ou sujets qui nous concernent)07.03.18 23:38AëlloonMontrer une véritable détermination politique à éradiquer les violences faites aux femmes22.02.18 21:54AëlloonThe man-woman wars récits colorés17.02.18 6:23ReikoCrédit Mutuel Egalité Homme/Femme 201730.01.18 16:38Claire G.La santé pour les filles non-conformes18.01.18 5:04ReikoChercheures sur le lien entre hashtag/digital activism et féminisme05.01.18 3:49Black SwanPétition: " Fermez tous les comptes qui tweetent des menaces de viol envers les femmes ! "16.12.17 22:17IrjaD'où vient l'essentialisme ?11.12.17 15:33Tortue

Partagez
Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Re: Débat, prise de position et mansplaining.

le 03.03.13 13:49
Bah en même temps, on a le droit de respecter ses interlocuteurs (en particulier d'éviter d'être paternaliste) même quand on a raison, il me semble.
babeil
Banni·e
Messages : 164
Date d'inscription : 06/06/2012

Re: Débat, prise de position et mansplaining.

le 03.03.13 13:58
Bon ce n'est pas une menace, c'est un avertissement alors.

Car Lady Pora n'est sans doute ni l'avocate ni la porte parole du STRASS, mais visiblement ça lui tient tout de même à coeur de venir me convaincre par un gentil avertissement que j'ai intérêt à fermer ma gueule, dans mon intérêt, soyons en sûrs !

Et puis, je me demande comment elle fait pour être aussi affirmative "non le Strass n'est pas une organisation de personnes déguisées en prostituées ou en alliées des prostituées", tous les membres lui ont ils présenté une preuve matérielle? Une carte de prostituée?
Jeremiel
Banni·e
Messages : 288
Date d'inscription : 08/11/2012

Re: Débat, prise de position et mansplaining.

le 03.03.13 14:15
Ce qui est très drôle avec tout ça c'est que je pense que ce qui dérange certains c'est que non pas que le STRASS est un repère de proxénète mais que celui-ci affirme des idées qui n'ont rien avoir avec les leurs. Et je suis sur à 99% que si quelqu'un avait osé critiquer d'autre associations qui ont les même idéaux que les leurs (ni pute ni soumise ? LGBT ? Et bien d'autre) et aurait demandé autant de question sur leur "légitimité"

Preuve, comme le STRASS a des idéaux qui ne regroupent pas celle d'autre association de prostitué alors elles ne sont pas représentatives des prostitués. Car bon les prostitués obligatoirement ont les idéaux des autres associations cela est évident.

On ne va pas évidemment faire un débat, discuté comme cela se passerait normalement, non. On décrédibilise celui qui pense différemment que soi en disant que lui ne représente pas les prostitués mais alors qui représente les prostitués ? Il n'y a que "moi" qui représente les prostitués.

Ah, que c'est beau le combat de lobby.

Ah oui , une dernière chose. Oui , dire que le Strass est un repère de proxénète est de la diffamation que cela en déplaise à certains , désolé. C'est comme dire que DSK a violé la jeune femme de chambre , que le F.N est raciste , antisémite ou bien autre chose que certains disent ouvertement sans aucune preuve pour démontrer cela . Et oui , dans un état de droit il y a des règles. Oui je sais , moi aussi je trouve cela chiant.
avatar
Invité
Invité

Re: Débat, prise de position et mansplaining.

le 03.03.13 14:29
Numa a écrit:Bah en même temps, on a le droit de respecter ses interlocuteurs (en particulier d'éviter d'être paternaliste) même quand on a raison, il me semble.

Le truc, c'est que si je n'étais pas un homme, on ne me soupçonnerait pas de paternalisme... L'Elfe, qui tient le même discours, n'a jamais été taxée de "paternalisme". C'est pas comme si j'avais été client, que j'en connaissais d'autres, que j'avais des prostituées dans mon entourage qui me racontent comment ça se passe, qui ne me renvoyaient pas à leurs annonces ou celles de "collègues", et comme si je ne parcourais pas les forums de clients... Et c'est pas comme si j'avais face à moi des individus dont les positions sont exclusivement dictées par le discours de Merteuil, hein...
avatar
Invité
Invité

Re: Débat, prise de position et mansplaining.

le 03.03.13 14:34
Antisexisme a écrit:Peut-être que dire "tu ne sais pas de quoi tu parles" peut être perçu comme méprisant (même si en soi, ça peut être vrai).

Quand c'est le cas, c'est toujours vexant, quelle que soit la forme adoptée par l'interlocuteur. J'ai pourtant varié les approches argumentatives. C'est le problème quand on analyse un discours avec le prisme de l'ego en premier lieu (et pas la raison).
babeil
Banni·e
Messages : 164
Date d'inscription : 06/06/2012

Re: Débat, prise de position et mansplaining.

le 03.03.13 15:03
@Jeremiel a écrit:Ce qui est très drôle avec tout ça c'est que je pense que ce qui dérange certains c'est que non pas que le STRASS est un repère de proxénète mais que celui-ci affirme des idées qui n'ont rien avoir avec les leurs. Et je suis sur à 99% que si quelqu'un avait osé critiquer d'autre associations qui ont les même idéaux que les leurs (ni pute ni soumise ? LGBT ? Et bien d'autre) et aurait demandé autant de question sur leur "légitimité"

Preuve, comme le STRASS a des idéaux qui ne regroupent pas celle d'autre association de prostitué alors elles ne sont pas représentatives des prostitués. Car bon les prostitués obligatoirement ont les idéaux des autres associations cela est évident.

On ne va pas évidemment faire un débat, discuté comme cela se passerait normalement, non. On décrédibilise celui qui pense différemment que soi en disant que lui ne représente pas les prostitués mais alors qui représente les prostitués ? Il n'y a que "moi" qui représente les prostitués.

Ah, que c'est beau le combat de lobby.

Ah oui , une dernière chose. Oui , dire que le Strass est un repère de proxénète est de la diffamation que cela en déplaise à certains , désolé. C'est comme dire que DSK a violé la jeune femme de chambre , que le F.N est raciste , antisémite ou bien autre chose que certains disent ouvertement sans aucune preuve pour démontrer cela . Et oui , dans un état de droit il y a des règles. Oui je sais , moi aussi je trouve cela chiant.

Je ne reproche pas au strass d'avoir des idées différentes des miennes, mais de se présenter comme porte parole des prostituées en tant que syndicat dans son appellation, alors que nous ne disposons d'aucune preuve matérielle qu'une majorité des membres du bureau, cadres, adhérents sont des prostituées, des femmes et donc serait à l'image et représentative de la réalité du milieu de la prostitution.

Veuillez lire attentivement vos interlocuteurs au lieu d'ironiser à tout bout de champ !
avatar
Grunt
Banni·e
Messages : 2074
Date d'inscription : 27/09/2011

Re: Débat, prise de position et mansplaining.

le 03.03.13 16:43
Antisexisme a écrit:En plus je croyais que "Envoyer les flics, c'est pas du féminisme"
scratch
Jsais pas, mais moi je trouve qu'un moment, faudrait savoir.
Ouaip..
http://melange-instable.blogspot.fr/2012/10/vie-de-tox-perquisition-et-garde-vue.html
avatar
l'elfe
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 1731
Date d'inscription : 10/12/2012
http://lesquestionscomposent.fr

Re: Débat, prise de position et mansplaining.

le 04.03.13 10:15
Van Poppel a écrit:
Numa a écrit:Bah en même temps, on a le droit de respecter ses interlocuteurs (en particulier d'éviter d'être paternaliste) même quand on a raison, il me semble.

Le truc, c'est que si je n'étais pas un homme, on ne me soupçonnerait pas de paternalisme... L'Elfe, qui tient le même discours, n'a jamais été taxée de "paternalisme". C'est pas comme si j'avais été client, que j'en connaissais d'autres, que j'avais des prostituées dans mon entourage qui me racontent comment ça se passe, qui ne me renvoyaient pas à leurs annonces ou celles de "collègues", et comme si je ne parcourais pas les forums de clients... Et c'est pas comme si j'avais face à moi des individus dont les positions sont exclusivement dictées par le discours de Merteuil, hein...
En même temps je pense que je ne fais pas assez gaffe à la façon dont je dis les choses
Et même si les gens se vexent alors que tu fais hyper gaffe, ben au moins tu peux te dire que ce n'est pas une maladresse de ta part, mais que les gens ne veulent simplement pas entendre ce que tu as à dire.


Antisexisme a écrit:Peut-être que dire "tu ne sais pas de quoi tu parles" peut être perçu comme méprisant (même si en soi, ça peut être vrai).

EDIT : En plus, en face de soi, on ne sait trop jamais si la personne a été concernée par la prostitution, ou pas. On ne sait pas.

C'est comme certaines personnes qui présument que parmi les abolitionnistes, il n'y a personne qui a été concernée directement par la prostitution. Ce qui est faux, bien entendu.

Justement on ne sait pas si la personne a été concernée ou pas, mais les "pro-sexe" supposent souvent obligatoirement que quand on émet un avis abolitionniste c'est qu'on n'a jamais été concerné-e.
En même temps franchement quand je lis certains discours sur la prostitution j'ai bien envie d'en déduire que les personnes n'ont jamais été concernée. Le peu de connaissance que j'ai de la prostitution me permet déjà de dire que par exemple une Crêpe Georgette n'a pas la moindre idée ce que c'est en vrai; malgré son engagement féministe sincère et malgré qu'elle ait conscience de nombreuses formes d'oppression que subissent les femmes au quotidien, y compris les plus invisibles, elle ne voit aucun rapport de domination dans la transaction prostitutionnelle. Bien sur je ne peux rien affirmer mais je pense que les gens qui défendent la "liberté de se prostituer" sont des personnes qui ne sont pas obligées de sucer des bites pour payer le dentiste à leur gamin. Ou alors qu'elles ont un discours commercial mais elles n'ont besoin d'avoir un tel discours que si elles sont à visage découvert et reconnaissables par leurs clients. Sinon je ne comprend pas.

@Jeremiel a écrit:
J'ai pas envie de donner un "cours sur le rap français" car on va dire que je fais du mainsplaining

Trop tard

_________________
Question Les Questions Composent Question
avatar
l'elfe
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 1731
Date d'inscription : 10/12/2012
http://lesquestionscomposent.fr

Re: Débat, prise de position et mansplaining.

le 04.03.13 10:24
Idem c'est exactement ce que je reproche à MM…
Ils ont le droit de s'exprimer mais pas au nom de toutes et tous

_________________
Question Les Questions Composent Question
avatar
cleindo
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 2931
Date d'inscription : 20/01/2012

Re: Débat, prise de position et mansplaining.

le 04.03.13 10:29
Mais c'est pareil pour tous les syndicats non? Ils se posent comme représentants d'un groupe (les salariés les patrons les pêcheurs a la ligne, les artistes les mangeurs de tte de veau ou que sais je, alors qu'ils ne son jamais que les représentants de leurs adhérents ...
avatar
Araignée
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 4552
Date d'inscription : 02/09/2012

Re: Débat, prise de position et mansplaining.

le 04.03.13 11:24
En fait, le STRASS, syndicat des travailleurs sexuels est me semble-t-il en majeure partie constitué de travailleurs sexuels non prostitués (strip-teaseur-ses, personnes travaillant dans le milieu du porno, etc...)

_________________
"Il n'y a pas de création sans transgression des normes" (Roland Gori)
avatar
l'elfe
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 1731
Date d'inscription : 10/12/2012
http://lesquestionscomposent.fr

Re: Débat, prise de position et mansplaining.

le 04.03.13 12:01
cleindo je n'y connais rien en syndicats donc ce que tu dis est peut-être vrai. Mais je trouve que le strass est en fait carrément dangereux puisqu'il rend invisible tout un aspect de la prostitution et légitime donc l'existence de celle-ci et conforte les clients dans leur attitude de consommateurs de sexe en leur disant que ça ne pose aucun problème. Or, qu'une femme (ou homme ou trans) me dise qu'elle vit bien sa prostitution, bon admettons. Mais un enième client qui vient m'expliquer qu'il ne se tape que des prostituées qui vivent bien leur prostitution, là je ris jaune. Tout le monde ayant deux ou trois neurones actifs sait que même si par miracle c'était vrai (ce qui serait très surprenant) il n'aurait aucun moyen concret de le savoir. Les témoignages abondent de prostituées qui affirment devant leurs clients bien vivre leur prostitution alors que ce n'est pas vrai et qui n'ont aucun problème à ce qu'ils les croient.

_________________
Question Les Questions Composent Question
Jeremiel
Banni·e
Messages : 288
Date d'inscription : 08/11/2012

Re: Débat, prise de position et mansplaining.

le 04.03.13 13:28
@Araignée a écrit:
@Jeremiel a écrit:que le F.N est raciste , antisémite ou bien autre chose que certains disent ouvertement sans aucune preuve pour démontrer cela.

Y a pourtant pas besoin d'aller très loin pour les trouver les preuves. La justice (ta grande amie) a plusieurs fois tranché, et pas pour dire qu'on diffamait les représentants du FN.
J-M Le Pen, a été condamné (pas accusé, condamné), le 11 mars 1986 pour "antisémitisme insidieux", le 16 novembre 1987 pour "provocation à la haine, la discrimination et la violence raciale", le 4 juillet 1997 pour "propos racistes", condamné en novembre 1998 pour avoir déclaré "je crois en l'inégalité des races", en juin 1999 pour "incitation à la haine raciale", en 2005 pour "provocation à la haine raciale".
Et il n'est pas le seul, de nombreux porte-parole du FN ont tenu des propos racistes ou antisémites et beaucoup ont été condamnés pour ça. Comme Patrick Bassot, conseiller général FN, condamné pour propos racistes, ou Julien Sanchez, représentant du FN à Nîmes, tout récemment condamné pour propos racistes tenus (non par lui, mais qu'il n'a pas effacés) sur sa page Facebook.

Enfin bref, soit tu es stupide et aveugle, soit tu es de très mauvaise fois.



Je vais juste répondre à Araignée qui au vu de ses différentes interventions adorent mes messages.


Spoiler:
Alors pour toi grande et incroyable araignée, véritable BLED sut 8 pattes , si une association ou un parti politique à un moment eu des problèmes judiciaire , tous les adhérents de ce parti doivent évidemment être assimiler à ce problème. Car là , tu ne dis pas que J-M lepen est raciste mais que le F.N tout entier est raciste. Ce qui est désolé de te l'apprendre est totalement différent. Donc non , la justice que j'aime tant y voit également une différence , dire que le F.N est raciste est de la diffamation.

Mais alors soit tu es concrètement idiote ou tu manques clairement de discernement aveuglé peut-être par une incapacité à voir les choses objectivement et non subjectivement. Ou alors , ta malhonnête est à son paroxysme.

( Ps: Grunt
Spoiler:
, je connais le RAP , j'y ai à mon plus grand malheur grandit avec donc oui je connais de "vrai rappeur" bien underground" mais là où j'appréciais Orelsan c'est qu'il était plus populaire et donnait une autre image du Rap au personne qui n'ont que la vision de Booba ou la Fouine et ne connaisse pas ceux "underground" vu que certaines de leur chansons trainent sur des sites plus que obscure et inconnu du grand public mais bref passons , sinon pour revenir à Eminem , toutes ses musiques ne sont pas autobiographique , il y a des chansons lui c'est juste pour "déconner" cella avec Dr Dre lorsqu'il est habillé en Batman par exemple après il y a toujours un certain fond c'est certain).

Ps2 :
Pour le reste, tu as scrupuleusement évité de parler de ma comparaison avec une chanson intitulée « sale youpin/sale nègre ». Curieux non ? Un oubli de ta part ?

Simple oubli, cela ne me dérangerait guère. Je suis un pure libérale et partisan du la vrai liberté d'expression à l'américaine qui permet aux gens de réellement s'exprimer et j'accepte également le fait que certains utilisent cette liberté pour proféré des propos raciste, sexiste , homophobe etc etc , c'est le prix à payer pour la liberté. Aux USA, par exemple le KKK n'existe presque plus car là où les américains ont compris une chose c'est qu'on ne combat pas la haine en l'interdisant mais avec des débats , des discours de membre de la population afro-américaine , ceux qui étaient au début partisan de cela se sont rendu compte que c'était totalement idiot et d'eux même ont quitté ses idéologies et c'est encore moins en jouant les victimes comme le fait le CRAN qui pleure

car Miss Tahiti n'a pas été élu à la place de l'autre et que cela aurait mieux que cela soit miss Tahiti car elle reflétait les "peuples d'outre mers et mieux la diversité française" ce qui concrètement drôle sachant que la famille de Miss Tahiti descend de colon qui domine largement Tahiti et que si elle reflète quelque chose c'est bien cela mais bref . Sachant qu'aujourd'hui certains groupes comme Légion 88 ou Chevrotine reviennent on ne sait comment et j'ai pu entendre de nombreux jeunes lycéens avoir comme sonnerie de leur téléphone des musiques comme "révolte blanche" ou "l'épée en main" de chevrotine" et la seule chose qui me désolait c'est comment il pouvait écouter de si mauvais groupe de rock... Sinon cela m’étonnerait pas que la chanson "sale nègre" existe sachant que "sale arabe "existe .


avatar
cleindo
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 2931
Date d'inscription : 20/01/2012

Re: Débat, prise de position et mansplaining.

le 04.03.13 14:07
C'est ce que font tous les syndicats.
Étrange d'ailleurs quil n'y ait pas de syndicat des travailleuses du sexe abolo. Y a des associations certes mais pas de "représentants" , c'est dommage .
Lila78
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 807
Date d'inscription : 05/03/2012
http://lilablogue.over-blog.com/

Re: Débat, prise de position et mansplaining.

le 04.03.13 14:13
Lady Pora a écrit:
@babeil a écrit:Et en AG, comment deviner qui est prostitué ou non? Les votants ne fournissent pas de pièce justificative. Donc on en revient à mon hypothèse : ce syndicat pourrait il être un repère de clients ou de fausses prostituées destiné à promouvoir la prostitution?

S'il était besoin de le rappeler, la cour d'appel de Paris a confirmé en 2011 la condamnation d'Henriette Zoughebi (vice-présidente PCF du conseil régional d'IDF) pour diffamation envers le Strass, après qu'elle a déclaré :

"Nous pouvons remercier Sarkozy d'avoir offert aux proxénètes, déguisés en prostituées ou en alliés des prostituées, une clé magique qui leur ouvre toutes les portes, notamment celles du Sénat."

faisant ainsi référence aux assises de la prostitution organisées au Sénat en 2010 par le collectif Droits&Prostitution et le Strass. Cela signifie en particulier que diffamer publiquement le Strass en affirmant qu'il s'agit d'un repère de proxénètes qui usurpe la parole des travailleuSEs du sexe est une conduite qui a déjà été condamnée par le passé.

Ok la manière dont Lady Pora amène les choses manque de tact, mais plutôt que de le voir comme une menace de porter plainte, je trouve ça intéressant de voir que la justice a déjà montré que ce genre d'accusation était sans fondement.

sardine a écrit:

Extraits de Suicide social:
Adieu les ouvriers, ces produits perimés
C'est la loi du marché mon pote, t'es bon qu'à te faire virer
Ça t'empêchera d'engraisser ta gamine affreuse
Qui se fera sauter par un pompier qui va finir coiffeuse

Adieu lesbiennes refoulées, surexcitées
Qui cherchent dans leur féminité une raison d'exister
Adieu ceux qui vivent à travers leur sexualité
Danser sur des chariots, c'est ça votre fierté ?
Les bisounours et leur pouvoir de l'arc-en-ciel
Qui voudraient me faire croire qu'être hétéro c'est à l'ancienne
Tellement, tellement susceptibles
Pour prouver que t'es pas homophobe faudra bientôt que tu suces des types

Dieu sait que j'aime pas défendre Orelsan mais ces citations sont partiales, voire de mauvaise foi.

@pierregr a écrit:
Pas la peine de comparer avec un roman où on le sait car c'est écrit en grand sur la première page. Orelsan parle à la première personne, c'est de LUI dont il est question, pas de qqn d'autre. S'il voulait vraiment éviter les malentendus, il aurait dit au début de la chanson "voici l'histoire de tartempion".
Tiens, j'ai ouvert le premier roman posé à côté de moi, et y'a pas écrit roman dessus...
Une chanson est une oeuvre de fiction, comme un roman, qu'elle soit à la première personne ou non, et qu'elle soit en partie autobiographique ou non.


@l'elfe a écrit:
En même temps franchement quand je lis certains discours sur la prostitution j'ai bien envie d'en déduire que les personnes n'ont jamais été concernée. Le peu de connaissance que j'ai de la prostitution me permet déjà de dire que par exemple une Crêpe Georgette n'a pas la moindre idée ce que c'est en vrai; malgré son engagement féministe sincère et malgré qu'elle ait conscience de nombreuses formes d'oppression que subissent les femmes au quotidien, y compris les plus invisibles, elle ne voit aucun rapport de domination dans la transaction prostitutionnelle. Bien sur je ne peux rien affirmer mais je pense que les gens qui défendent la "liberté de se prostituer" sont des personnes qui ne sont pas obligées de sucer des bites pour payer le dentiste à leur gamin. Ou alors qu'elles ont un discours commercial mais elles n'ont besoin d'avoir un tel discours que si elles sont à visage découvert et reconnaissables par leurs clients. Sinon je ne comprend pas.
Il me semble que Crêpe Georgette ne nie pas le rapport de domination dans la transaction prostitutionnelle, elle dit que ce même rapport de domination existe ailleurs que dans la prostitution, en particulier dans l'exercice de métiers particulièrement difficiles, ce qui n'est pas tout à fait la même chose. (cela dit, j'ai tendance à être plutôt d'accord avec toi, mais j'estime ne pas m'y connaître assez pour que mon opinion ait une réelle valeur)

Antisexisme a écrit:

Récemment encore, un des soutiens au STRASS a dit sur Facebook que les groupes de survivantes, ben c'était l'équivalent des faux témoignages sur l'IVG qu'on trouve sur les sites catholiques. O__o
Donc qui invalide la parole de qui ?

Désolée, mais là j'ai un peu l'impression de revenir au "c'est pas moi qui ai commencé" des cours de récré. L'invalidation de la parole de l'autre se retrouve des deux côtés, on la retrouve AUSSI à plusieurs reprises sur ce forum par des abolitionnistes.
avatar
cleindo
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 2931
Date d'inscription : 20/01/2012

Re: Débat, prise de position et mansplaining.

le 04.03.13 14:22
Que ce soit comme un autre ou pas ne gêne pas la représentativité .. Je veux dire, des association de lutte y en a déjà , avec des militantes féministes . Je pense qu'un regroupement de prostituées ou ex prostituées aurait un autre mois, principalement de voix alternative au strass .
Pour l'instant ( même si c'est pas le cas) , ça fait un peu le strass pro prostitution défendu par des gens qui le vivent, et de l'autre des théoriciennes abolo...
avatar
Invité
Invité

Re: Débat, prise de position et mansplaining.

le 04.03.13 14:35
@cleindo a écrit:Que ce soit comme un autre ou pas ne gêne pas la représentativité .. Je veux dire, des association de lutte y en a déjà , avec des militantes féministes . Je pense qu'un regroupement de prostituées ou ex prostituées aurait un autre mois, principalement de voix alternative au strass .
Pour l'instant ( même si c'est pas le cas) , ça fait un peu le strass pro prostitution défendu par des gens qui le vivent, et de l'autre des théoriciennes abolo...

Il y a des prostituées qui ont raccroché parmi les "théoriciennes abolos", comme par exemple Rebecca Mott en Grande-Bretagne, ou Rosen Hircher en France. Le problème c'est qu'elles n'ont pas accès aux médias. Je me souviens très précisément du traitement médiatique de la prostitution lorsque j'étais client ou tenté de l'être, et je lui reprochais son "misérabilisme" (cad son réalisme, comme j'ai pu le constater par la suite). Ces dernières années, le moins qu'on puisse dire est que le vent a complètement tourné...
Lila78
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 807
Date d'inscription : 05/03/2012
http://lilablogue.over-blog.com/

Re: Débat, prise de position et mansplaining.

le 04.03.13 14:41
Antisexisme a écrit:
@Lila78 a écrit:
Désolée, mais là j'ai un peu l'impression de revenir au "c'est pas moi qui ai commencé" des cours de récré. L'invalidation de la parole de l'autre se retrouve des deux côtés, on la retrouve AUSSI à plusieurs reprises sur ce forum par des abolitionnistes.
Je n'apprécie pas du tout ce genre de leçons de morale. Vraiment Suspect
Oui, des abolitionnistes invalident la parole des personnes du STRASS. Je pense n'avoir jamais dit le contraire (et j'étais d'accord avec le poste d'Araignée à ce sujet, à propos des accusations de mensonge, etc.)

Mais n'ai je pas le droit de souligner qu'elle se fait de l'autre côté, aussi ? (ce qui ne veut pas dire que toutes les personnes du STRASS pratiquent ce genre de manipulation, bien sûr Rolling Eyes ).


Je n'aurais pas du l'exprimer comme ça, excuse moi si ça donne l'impression d'une leçon de morale, ce n'était pas le but.
Disons que j'ai été génée à plusieurs reprises sur ce forum de la manière dont certains témoignages étaient invalidés au profit d'autres.
Mais on est bien d'accord que ça se fait des deux côtés.
avatar
Invité
Invité

Re: Débat, prise de position et mansplaining.

le 04.03.13 14:52
Ca ne me dérange pas du tout que le STRASS "invalide" la parole des abolos. Je ne crois pas que respecter la parole de quelqu'un signifie "prendre tout ce qu'il raconte pour argent comptant". Ce serait plutôt lui laisser librement la possibilité de s'exprimer et de contredire ses opposants.
avatar
Invité
Invité

Re: Débat, prise de position et mansplaining.

le 04.03.13 15:55
Moi j'aime bien quand on me taxe de "moralisme judéo-chrétien". Ca me permet d'argumenter et de dire précisément en quoi c'est faux. Les gens du STRASS devraient être contents de pouvoir être amenés à dire en quoi ils ne collent pas au portrait brossé par les études épidémiologiques comme celles de Trinquart (qui révèlent que le comportement sexuel des prostituées est dans une grande majorité de cas conditionné par toute une série de traumatismes et l'intériorisation de la soumission).

Ah oui, pendant que j'y suis, si vous voulez lire un témoignage de "prostituée qui vit bien son activité", en voici un : http://languesdeputes.wordpress.com/2012/10/15/aline-1-an-apres/

Attention, ça envoie du pâté.

avatar
l'elfe
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 1731
Date d'inscription : 10/12/2012
http://lesquestionscomposent.fr

Re: Débat, prise de position et mansplaining.

le 04.03.13 19:20
Je trouve que quand les gens commencent à amalgamer les abolitionnistes et les moralistes chrétiens, ils n'écoutent pas ce qu'on leur répond.
J'ai beau leur dire que je suis athée, que le problème n'est pas là etc… aucun n'a jamais écouté…

_________________
Question Les Questions Composent Question
babeil
Banni·e
Messages : 164
Date d'inscription : 06/06/2012

Re: Débat, prise de position et mansplaining.

le 04.03.13 21:21
@Lila78 a écrit:
Lady Pora a écrit:
@babeil a écrit:Et en AG, comment deviner qui est prostitué ou non? Les votants ne fournissent pas de pièce justificative. Donc on en revient à mon hypothèse : ce syndicat pourrait il être un repère de clients ou de fausses prostituées destiné à promouvoir la prostitution?

S'il était besoin de le rappeler, la cour d'appel de Paris a confirmé en 2011 la condamnation d'Henriette Zoughebi (vice-présidente PCF du conseil régional d'IDF) pour diffamation envers le Strass, après qu'elle a déclaré :

"Nous pouvons remercier Sarkozy d'avoir offert aux proxénètes, déguisés en prostituées ou en alliés des prostituées, une clé magique qui leur ouvre toutes les portes, notamment celles du Sénat."

faisant ainsi référence aux assises de la prostitution organisées au Sénat en 2010 par le collectif Droits&Prostitution et le Strass. Cela signifie en particulier que diffamer publiquement le Strass en affirmant qu'il s'agit d'un repère de proxénètes qui usurpe la parole des travailleuSEs du sexe est une conduite qui a déjà été condamnée par le passé.

Ok la manière dont Lady Pora amène les choses manque de tact, mais plutôt que de le voir comme une menace de porter plainte, je trouve ça intéressant de voir que la justice a déjà montré que ce genre d'accusation était sans fondement.

C'était pas une menace, c'était juste histoire de me prévenir de ce qui risquait de m'arriver, un conseil d'amie c'est ça? La justice a tranché sur la diffamation qui en droit est d'accuser sans preuve si l'accusation porte préjudice. L'élue a été condamnée pour avoir traité le strass de repère de proxénètes.
En revanche elle n'a pas tranché sur la suspicion que le strass pourrait être autre chose qu'une organisation de prostituées, et elle ne le peut pas, le statut de prostitué(e) ne pouvant être justifié par aucune preuve matérielle.

Lady Pora a bien tenté de m'intimider en me dissuadant d'invoquer la suspicion que le strass peut être un repère de clients, ce qui dans ce cas ne tombe pas sous le coup de la loi. Il n'y a ni préjudice ni accusation mais suspicion légitime tant que le strass n'aura pas prouvé que ses membres sont bien des prostituées en majorité, donc j'ai le droit de le dire.
avatar
Invité
Invité

Re: Débat, prise de position et mansplaining.

le 04.03.13 23:49
@ L'Elfe : dans un débat, le contradicteur n'est pas le seul autre protagoniste... Il y a l'assistance, et il m'importe plus de convaincre cette dernière que le contradicteur.

@ Lady Pora : il y a des membres du STRASS qui ne sont pas forcément choupinets non plus... Christine Le Doaré peut en témoigner. Ou même Antisexisme aussi, question injures ou calomnies, autant de délits passibles d'une traduction en Correctionnelle. Vous pouvez jouer à la guérilla judiciaire, mais je pense que vous y laisserez quelques plumes.
pyrrhon
Bleu⋅e
Bleu⋅e
Messages : 39
Date d'inscription : 15/03/2013

Re: Débat, prise de position et mansplaining.

le 15.03.13 23:56
Bonsoir,

Je viens de lire les six pages de ce topic et j'aimerais revenir à la problématique initiale posée par Grunt :

Du coup, j'en viens à m'interroger : dans un contexte où, d'une part, le vécu personnel des personnes dominées (dans ce cas, les femmes) est censé avoir une importance permettant d'évacuer les critiques et arguments des dominants (en l'occurence, votre serviteur), et où d'autre part certaines questions sont loin de faire l'unanimité, y compris par les dominé-e-s illes-mêmes, est-il moralement possible de tenir une discours en faveur de l'un ou l'autre point de vue, quand on est du côté le plus confortable à vivre ?
Comment se positionner dans une telle situation ? Fatalement, dès qu'on opte pour l'un ou l'autre "camp" on se retrouve dans une position de dominant qui prétend contredire une personne dominée.

Plus loin je lis ce commentaire qui semble allez dans le sens des craintes de l'auteur du topic :

Mais il faut rappeler parce qu'on ne le dit pas assez que le féminisme est un combat de femmes mené par des femmes pour les femmes. C'est donc un combat qui leur appartient et nul n'a le droit de les en déposséder. Et c'est la même chose pour l'anti-racisme dont la vraie appellation aurait dû depuis longtemps être celle de négrisme. C'est un combat qui appartient aux noirs, doit être porté par les noirs pour les noirs, et nul n'a le droit de les en déposséder.

Ce qui me mets très mal à l'aise c'est l'idée de penser qu'il puisse exister des barrières indépassables entre les hommes et les femmes, les blancs et les noirs etc... barrières qui feraient qu'un homme, quel qu'il soit et quelque soit son parcours, ne comprendrait jamais aussi bien une femme que n'importe quelle autre femme.

Je crois que cela sous-entend deux choses :

Premièrement il existerait des formes spécifiques de souffrance liées à l’appartenance à tel ou tel groupe de personnes. Je ne parle pas des conditions qui permettent cette souffrance, qui elles dépendent de l’appartenance à un groupe, mais du ressenti des personnes, si spécifique à leur condition qu'il ne serait jamais parfaitement compréhensible pour les autres.
Soi/Ou l'espèce humaine serait tellement dénuée de faculté d'empathie que chaque composante serait incapable d’intérioriser la souffrance de ses autres éléments.

Je ne pense pas devoir me limiter à m'exprimer sur les problèmes exclusifs que peuvent rencontrer les hommes blancs, de ma classe d'age, de mon milieu socioprofessionnel, et ajoutons issus d'une structure familiale mono-parentale et d'un milieu prolétaire pour compléter le tableau !

Bien au contraire, puisque je crois que nous sommes fondamentalement identique quelque soit notre sexe,nos origines ethniques ou sociales, je pense qu'il est plus constructif de tenter de trouver des points de convergence vers cette identité, cette humanité, au delà du formatage socio-culturel que nous subissons tous dés notre naissance.

Grunt, j'ai le sentiment que celle ou celui qui discrédite a priori votre discours en raison de votre appartenance supposée au groupe des « dominant », sans autre argument, illustre parfaitement ce formatage.

PS : C'est ma première intervention sur ce forum, merci pour les messages de bienvenue sur la partie présentation Cool
babeil
Banni·e
Messages : 164
Date d'inscription : 06/06/2012

Re: Débat, prise de position et mansplaining.

le 16.03.13 0:11
Interview de Christine Delphy qui parle de la non évolution de la condition des femmes, du voile et du STRASS :

http://acciofeminista26n.files.wordpress.com/2012/05/198_delphy.pdf
Contenu sponsorisé

Re: Débat, prise de position et mansplaining.

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum