Derniers sujets
élections et féminismeVen 21 Sep 2018 - 9:23LollipopArticle de France 24 qui relate la participation de la direction à un bizutageMer 12 Sep 2018 - 10:05Lollipop(Suisse) Des quotas et un manifeste féministe "Egalité maintenant !"Mar 11 Sep 2018 - 21:10LollipopQue savez-vous du concept de "déconstruction" ? Sam 8 Sep 2018 - 8:33HécateLa loi contre les violences sexistes et sexuelles en France se renforce... Mais ne protège toujours pas trop les enfantsJeu 30 Aoû 2018 - 15:58LollipopLe 8e Congrès international de recherches féministes dans la francophonie en août 2018Jeu 30 Aoû 2018 - 0:28LollipopFéminisme culturel vs. féminisme radicalLun 27 Aoû 2018 - 10:44LollipopA votre avis, comment créer une action effective ? Lun 20 Aoû 2018 - 21:57michekhenLes éditions zones offrent leurs livres en libre accès !Jeu 16 Aoû 2018 - 7:51HécateLa ceinture de sécurité, pensée pour et par des hommes ?Dim 29 Juil 2018 - 17:31erulelyaSites de rencontres extraconjugaux, club libertins.....Avis?Sam 21 Juil 2018 - 17:46AraignéeTribune sur la soit-disant "liberté d'importuner"Sam 7 Juil 2018 - 12:58HécateVidéos et films féministesSam 7 Juil 2018 - 12:52HécateFéminisme et antiféminismeSam 7 Juil 2018 - 12:49HécatePublication par la blogueuse AntisexismeMer 13 Juin 2018 - 16:54Claire G.Luce en lutte : rendre la langue française non sexisteMer 13 Juin 2018 - 11:52LuceL’idéologie de la tolérance a pris le contrôle du féminisme et menace de détruire le mouvementJeu 7 Juin 2018 - 0:23AëlloonUn bon collectif queer et matérialiste à me conseiller? Ven 4 Mai 2018 - 21:40ReikoSexe sans consentement Ven 4 Mai 2018 - 11:40michekhen[Radio] Emissions féministes (ou sujets qui nous concernent)Jeu 5 Avr 2018 - 17:29HécateSituations de consentement ambiguVen 23 Mar 2018 - 18:20AraignéeC'est quoi "être une femme" ?Sam 17 Mar 2018 - 9:01Coquelic0tAvortement, les croisés contre-attaquentVen 9 Mar 2018 - 18:17Claire G.Article sur le mythe de l'instinct maternel (Sarah Blaffer Hrdy)Ven 9 Mar 2018 - 0:09michekhenSimone Veil, la force d'une femmeJeu 8 Mar 2018 - 19:44HécateClio. Femmes, Genre, HistoireJeu 8 Mar 2018 - 18:00HécateThe Rape Of Recy TaylorVen 2 Mar 2018 - 18:15HécateMontrer une véritable détermination politique à éradiquer les violences faites aux femmesJeu 22 Fév 2018 - 21:58HécateThe man-woman wars récits colorésSam 17 Fév 2018 - 6:23ReikoLa Nuit rêvée de... Geneviève FraisseSam 10 Fév 2018 - 20:56Hécate

Partagez
Aller en bas
Invité
Banni·e
Messages : 7484
Date d'inscription : 04/08/2011

Re: Débat, prise de position et mansplaining.

le Dim 3 Mar 2013 - 11:36
ce syndicat pourrait il être un repère de clients ou de fausses prostituées destiné à promouvoir la prostitution?
Conditionnel + forme interrogative.

Babeil pose une hypothèse, et questionne les membres du forum. Elle n'affirme rien du tout.

Mais visiblement ça suffit pour la menacer de plainte en diffamation.

Elle est belle la conception de la liberté d'expression chez Act Up et le STRASS... Menace de porter plainte dès que quelqu'un dit quelque chose qui ne convient pas.
Judy Squires
Novice
Novice
Messages : 290
Date d'inscription : 21/05/2012

Re: Débat, prise de position et mansplaining.

le Dim 3 Mar 2013 - 11:43
Je ne menace personne de porter plainte, je fais un point sur des débats qui d'une certaine façon ont déjà été tranchés par voie de justice. La réponse étant "non le Strass n'est pas une organisation de personnes déguisées en prostituées ou en alliées des prostituées".

Si (menace de) port de plainte il y avait, ce serait au nom d'une organisation et non en mon nom, donc ce serait par le biais d'un compte créé par une organisation, ce qui suppose des débats collectifs et donc un temps de décision bien plus long... Je ne suis pas certaine de comprendre la logique de cette accusation.
Invité
Banni·e
Messages : 7484
Date d'inscription : 04/08/2011

Re: Débat, prise de position et mansplaining.

le Dim 3 Mar 2013 - 11:48
Cela signifie en particulier que diffamer publiquement le Strass en affirmant qu'il s'agit d'un repère de proxénètes qui usurpe la parole des travailleuSEs du sexe est une conduite qui a déjà été condamnée par le passé.
Pourquoi ce rappel ? Pourquoi ce "déjà" (comme s'il y allait avoir d'autres condamnations dans le futur) ?

Tant mieux si ce n'est pas une menace, mais ça sonne vraiment comme tel.
avatar
Invité
Invité

Re: Débat, prise de position et mansplaining.

le Dim 3 Mar 2013 - 13:21
Je ne sais pas si le STRASS est un repaire de proxos, mais j'affirme qu'il n'est en rien représentatif des prostituées. Allez hop, qu'on me traîne en Correctionnelle.
avatar
Invité
Invité

Re: Débat, prise de position et mansplaining.

le Dim 3 Mar 2013 - 13:27
@Usagi a écrit:
Van Poppel a écrit:Et qui bien entendu se fâchent lorsqu'on leur signale que ben, non, elles ne savent pas de quoi elles parlent...

Heu ... moi aussi je me fâcherais si on venait me dire "tu ne sais pas de quoi tu parle". Suspect C'est hyper paternaliste comme propos.

C'est dommage de se fâcher avant de savoir si je dis vrai ou non.
avatar
Invité
Invité

Re: Débat, prise de position et mansplaining.

le Dim 3 Mar 2013 - 13:49
Bah en même temps, on a le droit de respecter ses interlocuteurs (en particulier d'éviter d'être paternaliste) même quand on a raison, il me semble.
babeil
Banni·e
Messages : 164
Date d'inscription : 06/06/2012

Re: Débat, prise de position et mansplaining.

le Dim 3 Mar 2013 - 13:58
Bon ce n'est pas une menace, c'est un avertissement alors.

Car Lady Pora n'est sans doute ni l'avocate ni la porte parole du STRASS, mais visiblement ça lui tient tout de même à coeur de venir me convaincre par un gentil avertissement que j'ai intérêt à fermer ma gueule, dans mon intérêt, soyons en sûrs !

Et puis, je me demande comment elle fait pour être aussi affirmative "non le Strass n'est pas une organisation de personnes déguisées en prostituées ou en alliées des prostituées", tous les membres lui ont ils présenté une preuve matérielle? Une carte de prostituée?
Jeremiel
Banni·e
Messages : 288
Date d'inscription : 08/11/2012

Re: Débat, prise de position et mansplaining.

le Dim 3 Mar 2013 - 14:15
Ce qui est très drôle avec tout ça c'est que je pense que ce qui dérange certains c'est que non pas que le STRASS est un repère de proxénète mais que celui-ci affirme des idées qui n'ont rien avoir avec les leurs. Et je suis sur à 99% que si quelqu'un avait osé critiquer d'autre associations qui ont les même idéaux que les leurs (ni pute ni soumise ? LGBT ? Et bien d'autre) et aurait demandé autant de question sur leur "légitimité"

Preuve, comme le STRASS a des idéaux qui ne regroupent pas celle d'autre association de prostitué alors elles ne sont pas représentatives des prostitués. Car bon les prostitués obligatoirement ont les idéaux des autres associations cela est évident.

On ne va pas évidemment faire un débat, discuté comme cela se passerait normalement, non. On décrédibilise celui qui pense différemment que soi en disant que lui ne représente pas les prostitués mais alors qui représente les prostitués ? Il n'y a que "moi" qui représente les prostitués.

Ah, que c'est beau le combat de lobby.

Ah oui , une dernière chose. Oui , dire que le Strass est un repère de proxénète est de la diffamation que cela en déplaise à certains , désolé. C'est comme dire que DSK a violé la jeune femme de chambre , que le F.N est raciste , antisémite ou bien autre chose que certains disent ouvertement sans aucune preuve pour démontrer cela . Et oui , dans un état de droit il y a des règles. Oui je sais , moi aussi je trouve cela chiant.
Invité
Banni·e
Messages : 7484
Date d'inscription : 04/08/2011

Re: Débat, prise de position et mansplaining.

le Dim 3 Mar 2013 - 14:26
En plus je croyais que "Envoyer les flics, c'est pas du féminisme"
scratch
Jsais pas, mais moi je trouve qu'un moment, faudrait savoir.

@Jeremiel a écrit:Ce qui est très drôle avec tout ça c'est que je pense que ce qui dérange certains c'est que non pas que le STRASS est un repère de proxénète mais que celui-ci affirme des idées qui n'ont rien avoir avec les leurs. Et je suis sur à 99% que si quelqu'un avait osé critiquer d'autre associations qui ont les même idéaux que les leurs (ni pute ni soumise ? LGBT ? Et bien d'autre) et aurait demandé autant de question sur leur "légitimité"

Preuve, comme le STRASS a des idéaux qui ne regroupent pas celle d'autre association de prostitué alors elles ne sont pas représentatives des prostitués. Car bon les prostitués obligatoirement ont les idéaux des autres associations cela est évident.

On ne va pas évidemment faire un débat, discuté comme cela se passerait normalement, non. On décrédibilise celui qui pense différemment que soi en disant que lui ne représente pas les prostitués mais alors qui représente les prostitués ? Il n'y a que "moi" qui représente les prostitués.

Ah, que c'est beau le combat de lobby.
Euh, désolée, mais à mon avis, t'es complètement à côté de la plaque.
Le problème de la prostitution et de la pornographie divisent les féministes depuis les années 80.
Bref, c'est peut-être un peu plus compliqué que ça.
Suspect

@Jeremiel a écrit:que le F.N est raciste , antisémite ou bien autre chose que certains disent ouvertement sans aucune preuve pour démontrer cela
De la diffamation ? ça ?
Shocked

Vive la liberté d'expression quoi... par contre Orelsan a le droit de sortir des horreurs misogynes.
Bref deux poids deux mesures
avatar
Invité
Invité

Re: Débat, prise de position et mansplaining.

le Dim 3 Mar 2013 - 14:29
Numa a écrit:Bah en même temps, on a le droit de respecter ses interlocuteurs (en particulier d'éviter d'être paternaliste) même quand on a raison, il me semble.

Le truc, c'est que si je n'étais pas un homme, on ne me soupçonnerait pas de paternalisme... L'Elfe, qui tient le même discours, n'a jamais été taxée de "paternalisme". C'est pas comme si j'avais été client, que j'en connaissais d'autres, que j'avais des prostituées dans mon entourage qui me racontent comment ça se passe, qui ne me renvoyaient pas à leurs annonces ou celles de "collègues", et comme si je ne parcourais pas les forums de clients... Et c'est pas comme si j'avais face à moi des individus dont les positions sont exclusivement dictées par le discours de Merteuil, hein...
Invité
Banni·e
Messages : 7484
Date d'inscription : 04/08/2011

Re: Débat, prise de position et mansplaining.

le Dim 3 Mar 2013 - 14:31
Peut-être que dire "tu ne sais pas de quoi tu parles" peut être perçu comme méprisant (même si en soi, ça peut être vrai).

EDIT : En plus, en face de soi, on ne sait trop jamais si la personne a été concernée par la prostitution, ou pas. On ne sait pas.

C'est comme certaines personnes qui présument que parmi les abolitionnistes, il n'y a personne qui a été concernée directement par la prostitution. Ce qui est faux, bien entendu.
avatar
Invité
Invité

Re: Débat, prise de position et mansplaining.

le Dim 3 Mar 2013 - 14:34
Antisexisme a écrit:Peut-être que dire "tu ne sais pas de quoi tu parles" peut être perçu comme méprisant (même si en soi, ça peut être vrai).

Quand c'est le cas, c'est toujours vexant, quelle que soit la forme adoptée par l'interlocuteur. J'ai pourtant varié les approches argumentatives. C'est le problème quand on analyse un discours avec le prisme de l'ego en premier lieu (et pas la raison).
babeil
Banni·e
Messages : 164
Date d'inscription : 06/06/2012

Re: Débat, prise de position et mansplaining.

le Dim 3 Mar 2013 - 15:03
@Jeremiel a écrit:Ce qui est très drôle avec tout ça c'est que je pense que ce qui dérange certains c'est que non pas que le STRASS est un repère de proxénète mais que celui-ci affirme des idées qui n'ont rien avoir avec les leurs. Et je suis sur à 99% que si quelqu'un avait osé critiquer d'autre associations qui ont les même idéaux que les leurs (ni pute ni soumise ? LGBT ? Et bien d'autre) et aurait demandé autant de question sur leur "légitimité"

Preuve, comme le STRASS a des idéaux qui ne regroupent pas celle d'autre association de prostitué alors elles ne sont pas représentatives des prostitués. Car bon les prostitués obligatoirement ont les idéaux des autres associations cela est évident.

On ne va pas évidemment faire un débat, discuté comme cela se passerait normalement, non. On décrédibilise celui qui pense différemment que soi en disant que lui ne représente pas les prostitués mais alors qui représente les prostitués ? Il n'y a que "moi" qui représente les prostitués.

Ah, que c'est beau le combat de lobby.

Ah oui , une dernière chose. Oui , dire que le Strass est un repère de proxénète est de la diffamation que cela en déplaise à certains , désolé. C'est comme dire que DSK a violé la jeune femme de chambre , que le F.N est raciste , antisémite ou bien autre chose que certains disent ouvertement sans aucune preuve pour démontrer cela . Et oui , dans un état de droit il y a des règles. Oui je sais , moi aussi je trouve cela chiant.

Je ne reproche pas au strass d'avoir des idées différentes des miennes, mais de se présenter comme porte parole des prostituées en tant que syndicat dans son appellation, alors que nous ne disposons d'aucune preuve matérielle qu'une majorité des membres du bureau, cadres, adhérents sont des prostituées, des femmes et donc serait à l'image et représentative de la réalité du milieu de la prostitution.

Veuillez lire attentivement vos interlocuteurs au lieu d'ironiser à tout bout de champ !
avatar
Grunt
Banni·e
Messages : 2074
Date d'inscription : 27/09/2011

Re: Débat, prise de position et mansplaining.

le Dim 3 Mar 2013 - 16:43
Antisexisme a écrit:En plus je croyais que "Envoyer les flics, c'est pas du féminisme"
scratch
Jsais pas, mais moi je trouve qu'un moment, faudrait savoir.
Ouaip..
http://melange-instable.blogspot.fr/2012/10/vie-de-tox-perquisition-et-garde-vue.html
Invité
Banni·e
Messages : 7484
Date d'inscription : 04/08/2011

Re: Débat, prise de position et mansplaining.

le Dim 3 Mar 2013 - 18:02
Oui, je sais pertinemment que cela divise les féministes, mais en quoi utilisé de la diffamation à un rapport ? Ah, parce que quelque chose divise une idéologie il faut que l'un essaye de combattre l'autre en utilisant toutes les bassesses possibles ? Si c'est cela pour toi le débat, c'est bien loin de ma vision des choses je le crains.
Je n'ai pas dit ça. Je suis contre la diffamation. Merci de ne pas déformer mes propos.
Par contre, toi tu prétends savoir pourquoi certaines personnes disent que le STRASS n'est pas représentatif. Selon toi, ce serait uniquement parce qu'ils ne sont pas d'accord avec leurs arguments.
Donc, tes procès d'intention, tu les gardes pour toi. Merci.

wikipédia est un repère de machiniste
De machinistes ? Vraiment ? Mouahaha
(et oui, moi aussi, je vais manier l'ironie. je ne vois pas pourquoi je me gênerais face à quelqu'un qui ne s'en prive pas)


Ah la célèbre affaire Orelsan ou comme j'aime l’appelé quand une association féministe et une politique décide de faire le "buzz".
Et blabla, tu parles encore sans savoir
Orelsan a composé de multiples musiques misogynes, pas seulement "Sale Pute"

Mais bon visiblement "la liberté d'expression ne permet pas tout car comme on le dit ta liberté s'arrête ou commence celle d'autrui." ça ne vaut que pour certains cas.


Bref
avatar
l'elfe
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1731
Date d'inscription : 10/12/2012
http://lesquestionscomposent.fr

Re: Débat, prise de position et mansplaining.

le Lun 4 Mar 2013 - 10:15
Van Poppel a écrit:
Numa a écrit:Bah en même temps, on a le droit de respecter ses interlocuteurs (en particulier d'éviter d'être paternaliste) même quand on a raison, il me semble.

Le truc, c'est que si je n'étais pas un homme, on ne me soupçonnerait pas de paternalisme... L'Elfe, qui tient le même discours, n'a jamais été taxée de "paternalisme". C'est pas comme si j'avais été client, que j'en connaissais d'autres, que j'avais des prostituées dans mon entourage qui me racontent comment ça se passe, qui ne me renvoyaient pas à leurs annonces ou celles de "collègues", et comme si je ne parcourais pas les forums de clients... Et c'est pas comme si j'avais face à moi des individus dont les positions sont exclusivement dictées par le discours de Merteuil, hein...
En même temps je pense que je ne fais pas assez gaffe à la façon dont je dis les choses
Et même si les gens se vexent alors que tu fais hyper gaffe, ben au moins tu peux te dire que ce n'est pas une maladresse de ta part, mais que les gens ne veulent simplement pas entendre ce que tu as à dire.


Antisexisme a écrit:Peut-être que dire "tu ne sais pas de quoi tu parles" peut être perçu comme méprisant (même si en soi, ça peut être vrai).

EDIT : En plus, en face de soi, on ne sait trop jamais si la personne a été concernée par la prostitution, ou pas. On ne sait pas.

C'est comme certaines personnes qui présument que parmi les abolitionnistes, il n'y a personne qui a été concernée directement par la prostitution. Ce qui est faux, bien entendu.

Justement on ne sait pas si la personne a été concernée ou pas, mais les "pro-sexe" supposent souvent obligatoirement que quand on émet un avis abolitionniste c'est qu'on n'a jamais été concerné-e.
En même temps franchement quand je lis certains discours sur la prostitution j'ai bien envie d'en déduire que les personnes n'ont jamais été concernée. Le peu de connaissance que j'ai de la prostitution me permet déjà de dire que par exemple une Crêpe Georgette n'a pas la moindre idée ce que c'est en vrai; malgré son engagement féministe sincère et malgré qu'elle ait conscience de nombreuses formes d'oppression que subissent les femmes au quotidien, y compris les plus invisibles, elle ne voit aucun rapport de domination dans la transaction prostitutionnelle. Bien sur je ne peux rien affirmer mais je pense que les gens qui défendent la "liberté de se prostituer" sont des personnes qui ne sont pas obligées de sucer des bites pour payer le dentiste à leur gamin. Ou alors qu'elles ont un discours commercial mais elles n'ont besoin d'avoir un tel discours que si elles sont à visage découvert et reconnaissables par leurs clients. Sinon je ne comprend pas.

@Jeremiel a écrit:
J'ai pas envie de donner un "cours sur le rap français" car on va dire que je fais du mainsplaining

Trop tard

_________________
Question Les Questions Composent Question
Invité
Banni·e
Messages : 7484
Date d'inscription : 04/08/2011

Re: Débat, prise de position et mansplaining.

le Lun 4 Mar 2013 - 10:19
Et sinon pour revenir au STRASS (désolée, retour en arrière !) :

Je pense que si beaucoup d'abolitionnistes tiennent à souligner que le STRASS n'est pas représentatif, c'est surtout parce que ces dernièr-e-s ont tendance à se considérer comme les seul-e-s porte-paroles valables de la cause des prostitué-e-s. A les entendre, on a l'impression que ne pas être d'accord avec eux = être contre eux = être contre les prostituées ou ne pas écouter les prostituées = être putophobe

:s

Alors que non, il est important de souligner que beaucoup de prostitué-e-s ne se retrouvent pas dans leur discours, et qu'il y a pleins e prostitué-e-s d'ailleurs qui ne connaissent pas leur existence et ne sont représentées au STRASS (je pense notamment aux étrangères exploitées dans les réseau ! Normal allez vous me dire, oui, mais faut pas oublier qu'elles font aussi partie de la prostitution).

Récemment encore, un des soutiens au STRASS a dit sur Facebook que les groupes de survivantes, ben c'était l'équivalent des faux témoignages sur l'IVG qu'on trouve sur les sites catholiques. O__o
Donc qui invalide la parole de qui ?

Moi je ne suis pas contre le fait que le STRASS s'exprime. Ce qui me gêne par contre vraiment c'est que les membres du STRASS considèrent que leur syndicat = les prostituées.
Non, le STRASS = des prostituées.


Dernière édition par Antisexisme le Lun 4 Mar 2013 - 10:24, édité 1 fois
avatar
l'elfe
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1731
Date d'inscription : 10/12/2012
http://lesquestionscomposent.fr

Re: Débat, prise de position et mansplaining.

le Lun 4 Mar 2013 - 10:24
Idem c'est exactement ce que je reproche à MM…
Ils ont le droit de s'exprimer mais pas au nom de toutes et tous

_________________
Question Les Questions Composent Question
avatar
cleindo
Amazone
Amazone
Messages : 2931
Date d'inscription : 20/01/2012

Re: Débat, prise de position et mansplaining.

le Lun 4 Mar 2013 - 10:29
Mais c'est pareil pour tous les syndicats non? Ils se posent comme représentants d'un groupe (les salariés les patrons les pêcheurs a la ligne, les artistes les mangeurs de tte de veau ou que sais je, alors qu'ils ne son jamais que les représentants de leurs adhérents ...
avatar
Araignée
Noble sage
Noble sage
Messages : 4554
Date d'inscription : 02/09/2012

Re: Débat, prise de position et mansplaining.

le Lun 4 Mar 2013 - 11:24
En fait, le STRASS, syndicat des travailleurs sexuels est me semble-t-il en majeure partie constitué de travailleurs sexuels non prostitués (strip-teaseur-ses, personnes travaillant dans le milieu du porno, etc...)

_________________
"Il n'y a pas de création sans transgression des normes" (Roland Gori)
avatar
l'elfe
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1731
Date d'inscription : 10/12/2012
http://lesquestionscomposent.fr

Re: Débat, prise de position et mansplaining.

le Lun 4 Mar 2013 - 12:01
cleindo je n'y connais rien en syndicats donc ce que tu dis est peut-être vrai. Mais je trouve que le strass est en fait carrément dangereux puisqu'il rend invisible tout un aspect de la prostitution et légitime donc l'existence de celle-ci et conforte les clients dans leur attitude de consommateurs de sexe en leur disant que ça ne pose aucun problème. Or, qu'une femme (ou homme ou trans) me dise qu'elle vit bien sa prostitution, bon admettons. Mais un enième client qui vient m'expliquer qu'il ne se tape que des prostituées qui vivent bien leur prostitution, là je ris jaune. Tout le monde ayant deux ou trois neurones actifs sait que même si par miracle c'était vrai (ce qui serait très surprenant) il n'aurait aucun moyen concret de le savoir. Les témoignages abondent de prostituées qui affirment devant leurs clients bien vivre leur prostitution alors que ce n'est pas vrai et qui n'ont aucun problème à ce qu'ils les croient.

_________________
Question Les Questions Composent Question
Jeremiel
Banni·e
Messages : 288
Date d'inscription : 08/11/2012

Re: Débat, prise de position et mansplaining.

le Lun 4 Mar 2013 - 13:28
@Araignée a écrit:
@Jeremiel a écrit:que le F.N est raciste , antisémite ou bien autre chose que certains disent ouvertement sans aucune preuve pour démontrer cela.

Y a pourtant pas besoin d'aller très loin pour les trouver les preuves. La justice (ta grande amie) a plusieurs fois tranché, et pas pour dire qu'on diffamait les représentants du FN.
J-M Le Pen, a été condamné (pas accusé, condamné), le 11 mars 1986 pour "antisémitisme insidieux", le 16 novembre 1987 pour "provocation à la haine, la discrimination et la violence raciale", le 4 juillet 1997 pour "propos racistes", condamné en novembre 1998 pour avoir déclaré "je crois en l'inégalité des races", en juin 1999 pour "incitation à la haine raciale", en 2005 pour "provocation à la haine raciale".
Et il n'est pas le seul, de nombreux porte-parole du FN ont tenu des propos racistes ou antisémites et beaucoup ont été condamnés pour ça. Comme Patrick Bassot, conseiller général FN, condamné pour propos racistes, ou Julien Sanchez, représentant du FN à Nîmes, tout récemment condamné pour propos racistes tenus (non par lui, mais qu'il n'a pas effacés) sur sa page Facebook.

Enfin bref, soit tu es stupide et aveugle, soit tu es de très mauvaise fois.



Je vais juste répondre à Araignée qui au vu de ses différentes interventions adorent mes messages.


Spoiler:
Alors pour toi grande et incroyable araignée, véritable BLED sut 8 pattes , si une association ou un parti politique à un moment eu des problèmes judiciaire , tous les adhérents de ce parti doivent évidemment être assimiler à ce problème. Car là , tu ne dis pas que J-M lepen est raciste mais que le F.N tout entier est raciste. Ce qui est désolé de te l'apprendre est totalement différent. Donc non , la justice que j'aime tant y voit également une différence , dire que le F.N est raciste est de la diffamation.

Mais alors soit tu es concrètement idiote ou tu manques clairement de discernement aveuglé peut-être par une incapacité à voir les choses objectivement et non subjectivement. Ou alors , ta malhonnête est à son paroxysme.

( Ps: Grunt
Spoiler:
, je connais le RAP , j'y ai à mon plus grand malheur grandit avec donc oui je connais de "vrai rappeur" bien underground" mais là où j'appréciais Orelsan c'est qu'il était plus populaire et donnait une autre image du Rap au personne qui n'ont que la vision de Booba ou la Fouine et ne connaisse pas ceux "underground" vu que certaines de leur chansons trainent sur des sites plus que obscure et inconnu du grand public mais bref passons , sinon pour revenir à Eminem , toutes ses musiques ne sont pas autobiographique , il y a des chansons lui c'est juste pour "déconner" cella avec Dr Dre lorsqu'il est habillé en Batman par exemple après il y a toujours un certain fond c'est certain).

Ps2 :
Pour le reste, tu as scrupuleusement évité de parler de ma comparaison avec une chanson intitulée « sale youpin/sale nègre ». Curieux non ? Un oubli de ta part ?

Simple oubli, cela ne me dérangerait guère. Je suis un pure libérale et partisan du la vrai liberté d'expression à l'américaine qui permet aux gens de réellement s'exprimer et j'accepte également le fait que certains utilisent cette liberté pour proféré des propos raciste, sexiste , homophobe etc etc , c'est le prix à payer pour la liberté. Aux USA, par exemple le KKK n'existe presque plus car là où les américains ont compris une chose c'est qu'on ne combat pas la haine en l'interdisant mais avec des débats , des discours de membre de la population afro-américaine , ceux qui étaient au début partisan de cela se sont rendu compte que c'était totalement idiot et d'eux même ont quitté ses idéologies et c'est encore moins en jouant les victimes comme le fait le CRAN qui pleure

car Miss Tahiti n'a pas été élu à la place de l'autre et que cela aurait mieux que cela soit miss Tahiti car elle reflétait les "peuples d'outre mers et mieux la diversité française" ce qui concrètement drôle sachant que la famille de Miss Tahiti descend de colon qui domine largement Tahiti et que si elle reflète quelque chose c'est bien cela mais bref . Sachant qu'aujourd'hui certains groupes comme Légion 88 ou Chevrotine reviennent on ne sait comment et j'ai pu entendre de nombreux jeunes lycéens avoir comme sonnerie de leur téléphone des musiques comme "révolte blanche" ou "l'épée en main" de chevrotine" et la seule chose qui me désolait c'est comment il pouvait écouter de si mauvais groupe de rock... Sinon cela m’étonnerait pas que la chanson "sale nègre" existe sachant que "sale arabe "existe .


Invité
Banni·e
Messages : 7484
Date d'inscription : 04/08/2011

Re: Débat, prise de position et mansplaining.

le Lun 4 Mar 2013 - 13:30
Disons que même si tous les syndicats font ça, je trouve ça quand même pas très honnête.
Appuyer son argumentaire sur le "Nous incarnons la parole des prostituées/ouvriers/pêcheurs à la ligne", alors que c'est pas vrai... ben non. Neutral

avatar
cleindo
Amazone
Amazone
Messages : 2931
Date d'inscription : 20/01/2012

Re: Débat, prise de position et mansplaining.

le Lun 4 Mar 2013 - 14:07
C'est ce que font tous les syndicats.
Étrange d'ailleurs quil n'y ait pas de syndicat des travailleuses du sexe abolo. Y a des associations certes mais pas de "représentants" , c'est dommage .
Invité
Banni·e
Messages : 7484
Date d'inscription : 04/08/2011

Re: Débat, prise de position et mansplaining.

le Lun 4 Mar 2013 - 14:12
Hum je crois qu'il y a des associations de survivantes de la prostitution qui se mettent en place
http://secretlifeofamanhattancallgirl.wordpress.com/2012/10/16/unprecedented-collaboration-of-sex-traffickingprostitution-survivors-worldwide/

Spoiler:
L’Association internationale des survivantes unies de la traite à des fins sexuelles (alias Prostitution) tiendra la première réunion de son Conseil à Washington, DC, du 17 au 21 octobre 2012. Cette rencontre historique de certaines des leaders les plus expérimentées et efficaces de la collectivité occidentale et européenne des survivantes amorce une collaboration mondiale sans précédent entre les survivantes de la traite et de la prostitution. Y viendront du Canada, des États-Unis et de l’Irlande, les femmes suivantes:

Trisha Baptie, EVE, Educating Voices, Vancouver, Colombie-Britannique

Vednita Carter, Breaking Free, Minneapolis, MN

Kristy Childs, Veronica’s Voice, Kansas City, MO et KS

Tina Frundt, Courtney’s House, Washington, DC

FreeIrishWoman, écrivaine et militante, Dublin, Irlande

Cherie Jimenez, The EVA Center/Kim’s Project, Boston, MA

Stella Marr, Survivors Connect Network, Houston, TX

Bridget Perrier, www.sextrade101.com, Toronto, ON

Christine Stark, écrivaine et artiste, Minneapolis, MN

Pour diverses raisons, la plupart des survivantes ont jusqu’ici travaillé en isolement relatif au sein du mouvement antitraite. Nous pensons que le moment est venu pour nous d’unir nos forces en tant que survivantes-militantes afin d’apporter notre expertise, nos voix, nos programmes de suivi sensibles aux traumatismes et à l’empowerment, nos récits de transformation et notre passion pour le changement social au projet plus général de création d’un monde libre de traite sexuelle, qui est un autre mot pour désigner la prostitution. Imposer des distinctions entre la traite sexuelle et la prostitution s’avère nuisible et trompeur. Cela peut marginaliser des femmes prises au piège et souffrantes.

Notre organisation va travailler à lever des fonds pour des programmes dirigés par des survivantes qui aident des femmes à sortir de la prostitution et à se remettre des lourds traumatisme qu’elles y ont vécus. Nous allons continuer à sensibiliser la population à la réalité de la traite sexuelle/prostitution au moyen des voix de celles qui non seulement y ont survécu mais demeurent en première ligne avec celles qui sont encore prises au piège et ne sont toujours pas reconnues comme victimes. En outre, nous allons exhorter les organisations de lutte contre la traite à habiliter les survivantes en leur ouvrant les portes et des possibilités de financement, en reconnaissant l’expertise que nous apportons à ce mouvement et en embauchant des survivantes à des postes de direction. Notre travail va relier entre elles des survivantes, renforcer nos voix et nous mettre au cœur du mouvement antitraite, comme il se doit.

Nous allons également plaider en faveur de budgets pour des services d’aide aux victimes de la prostitution/traite et continuer à développer notre réseau de survivantes, tout en mettant sur pied un répertoire de conférencières et d’auteures, qui cherchera à faire émerger un plus grand nombre de voix de survivantes. Cette combinaison de levée de fonds, de réseautage de survivantes et de multiplication de leurs voix conduira à plus d’autonomisation des femmes et, en bout de ligne, à plus de ressources pour aider des jeunes filles et des femmes à quitter l’industrie et reprendre pied.

À propos de l’Association internationale des survivantes unies de la traite à des fins sexuelles (alias Prostitution)

L’Association internationale des survivante de la traite à des fins sexuelles (alias Prostitution) est une nouvelle organisation à but non lucratif dédiée à rassembler l’énergie, les efforts et les voix des survivantes de la traite à des fins sexuelles (prostitution) de partout ; son projet est d’assurer la viabilité de leur travail afin de pouvoir mettre fin à la traite sexuelle / à la prostitution au cours de notre vie. Nous pensons qu’un véritable démantèlement de la traite débutera lorsque des survivantes ayant une longue expérience du milieu » pourront faire sens de ce qu’elles ont vécu et en parler sans détours.
Avec 60 membres, dont 25 sont en voie de mise sur pied de leurs propres organismes sans but lucratif efficaces, notre coalition fournit plus de services aux victimes, tout en informant le public, que toute autre ONG antitraite aux États-Unis et au Canada. De plus, nous gérons un réseau privé qui offre un milieu et du soutien aux survivantes. Les membres de notre organisation ont toutes en commun une politique abolitionniste qui convient que, pour mettre fin à la traite et à la prostitution, nous devons mettre l’accent sur la demande et travailler à offrir plus de choix et plus de services de rétablissement et d’autonomisation aux victimes.

L’Association internationale des survivantes unies de la traite à des fins sexuelles (alias Prostitution) est une organisation qui est née du Réseau « Survivors Connect ». Nous espérons porter notre militantisme au prochain niveau d’autonomisation par le financement de notre coalition pour la création de programmes dirigés par des survivantes et la création d’un bureau de communication où nous préconisons que les survivantes soient payées pour leurs conférences et activités pédagogiques de façon à rendre leur militantisme viable. Ce réseau restera plus important que jamais.

Je crois qu'en France aussi il y a des discussions à ce sujet. A voir !

Bon après, ces associations ne vont pas s’appeler "syndicats", car si elles sont abolitionnistes, elles ne vont pas considérer que c'est un travail comme un autre.
Contenu sponsorisé

Re: Débat, prise de position et mansplaining.

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum